APS ALIOUNE TINE DEMANDE ‘’LA LIBÉRATION IMMÉDIATE’’ DES RESPONSABLES POLITIQUES ARRÊTÉS DEPUIS LE PUTSCH APS A MBOUR, L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE CONTRE LA COVID-19 SE SUBSTITUE AUX ACTIVITÉS SPORTIVES APS SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : L’UA A AIDÉ 5.793 MÉNAGES DE LA RÉGION DE DIOURBEL (ACTEUR) APS LE CORED VA DÉSORMAIS FAIRE DE L’AUTOSAISINE, SELON SON PRÉSIDENT APS MÉDIAS : LE CORED INSTALLE SON TRIBUNAL DES PAIRS POUR UN MANDAT DE TROIS ANS APS COVID-19 : DAKAR REÇOIT DE TOKYO DES ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 60 MILLIONS DE FRANCS CFA APS COVID-19 : LE CACHET POPULAIRE DES NAVÉTANES INCOMPATIBLE AVEC LE PROTOCOLE SANITAIRE (PRÉSIDENT ASC) APS TAMBACOUNDA : DU MATÉRIEL D’UNE VALEUR 5 MILLIONS FCFA À DES MENUISIERS ET TAPISSIERS APS UN ATELIER TECHNIQUE NATIONAL SUR LA CMU OUVERT À THIÈS GNA Civil Servants advised to be proactive in governance, pension schemes

La CPI condamne les sanctions économiques des États-Unis (Communiqué)


  3 Septembre      4        Economie (9726),

   

Abidjan, 03 sept 2020 (AIP) – La Cour pénale internationale (CPI) condamne les sanctions économiques imposées plus tôt dans la journée par les États-Unis à l’encontre du Procureur de la Cour et d’un membre de son Bureau, selon un communiqué de presse publié le mercredi 02 septembre 2020 par la juridiction.

Les nouvelles mesures, annoncées conformément au décret exécutif des États-Unis 13928 du 11 juin 2020, constituent une nouvelle tentative d’interférer avec l’indépendance de la justice et des poursuites de la Cour et son travail crucial pour lutter contre les crimes graves qui touchent la communauté internationale, conformément au Statut de Rome de la CPI.

« Ces actes coercitifs, dirigés contre une institution judiciaire internationale et ses fonctionnaires, sont sans précédent et constituent de graves attaques contre la Cour, le système de justice pénale internationale du Statut de Rome et l’état de droit en général », poursuit le texte.

La Cour continue d’appuyer fermement son personnel et sa mission de lutter contre l’impunité pour les crimes les plus graves du monde au regard du droit international, de manière indépendante et impartiale, conformément à son mandat. Ce faisant, la Cour bénéficie du soutien et de l’engagement résolus des deux tiers des États du monde qui sont parties au Statut de Rome.
(AIP)
cmas

Dans la même catégorie