AGP Gabon/ Session criminelle pour mineur: 36 mois de prison ferme pour un jeune braqueur AGP Gabon/Koulamoutou: Les établissements privés et confessionnels réclament les kits sanitaires ANP Tahoua : 132 meilleures élèves filles de la région reçoivent officiellement des prix d’excellence ANP Niger : Les Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES), sont très importants dans la gestion des écoles AIP Institutions politiques rassurantes et stabilité, une forte attente des populations d’Abengourou AIP Les enseignants du lycée des Jeunes filles de Séguéla instruits sur les droits des enfants AIP Des enseignants recommandent une sensibilisation sur les droits et devoirs des enfants AIP 30 nouveaux cas de Covid-19 et neuf guéris AIP Le nouveau quinquennat du président Ouattara devrait être consacré au renforcement des actions en faveur des femmes et des jeunes, estime-t-on à Odienné ANGOP Angola: PR expressa vontade contínua de dialogar com jovens

La deuxième vague de Covid-19 en Europe menace le secteur automobile sud-africain (industriels)


  3 Novembre      10        Economie (10372),

   

Johannesburg, 03/11/2020 (MAP)- La deuxième vague d’infections au Covid-19 qui sévit actuellement en Europe menace la reprise du secteur automobile sud-africain, en particulier les exportations des véhicules, a indiqué lundi l’Association nationale des constructeurs automobiles d’Afrique du Sud (Naamsa).

« Alors que les exportations de véhicules se rétablissent graduellement, nous restons prudents au sujet d’une deuxième vague du Covid-19 à travers l’Europe qui pourrait encore ternir nos perspectives générales pour le reste de cette année », a souligné le directeur de Naamsa, Mike Mabasa.

Ce scénario prévu en Europe, un continent qui représente actuellement trois quarts des exportations de véhicules produits en Afrique du Sud, pose des risques importants sur le rythme de la reprise des exportations nationales de véhicules à court et moyen terme, a poursuivi Mabasa.

Selon des données publiées par l’association, l’industrie automobile contribue à hauteur de 6,4% au PIB sud-africain et représente 27,6% de la production manufacturière du pays.

Le responsable a de même affirmé que les professionnels du secteur restent toujours pessimistes quant au conditions des affaires au cours des six prochains mois, soulignant que la reprise des exportations de véhicules dépendra de l’amélioration du climat économique des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique du Sud.

Les ventes à l’exportation ont diminué de 18,9%, soit plus de 7.700 exportations de moins qu’en octobre 2019, a indiqué la même source, notant que depuis le début de l’année, les exportations ont diminué de 35,3%, soit environ 119.000 véhicules de moins.

Par ailleurs, a-t-elle précisé, les ventes de voitures particulières neuves ont baissé de 25,4% par rapport aux voitures neuves vendues en octobre de l’année dernière.

L’association a signalé également qu’alors que l’activité sur le marché des véhicules neufs s’est améliorée par rapport aux mois précédents cette année, les ventes sont encore lentes et ne se sont pas encore complètement rétablies.

Dans la même catégorie