APS Yankhoba Diattara pose la première du stade municipal de Cambérène APS Sédhiou : 50 logements prévus dans la région au cours de l’année 2023 (ministre) APS La Corée du Sud souhaite mettre en place un centre de variétés de riz dans le sud du pays (ambassadeur) APS UGB : la Coordination des étudiants lève son mot d’ordre de grève (communiqué) APS Keur Massar: Issakha Diop demande l’accélération du rythme d’exécution des ouvrages contre les inondations AIP Modou Diagne Fada juge « extrêmement infime » la quantité de 373 tonnes d’arachides à Louga AIP Le programme des filets sociaux va s’étendre à 100.000 nouveaux ménages APS Omar Pène anime une conférence sur le climat à la Sorbonne, samedi AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité

LA DIGITALISATION, UN PASSAGE OBLIGÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT (REPRÉSENTANT PNUD)


  27 Janvier      68        Technologie (778),

   

Dakar, 27 jan (APS) – La digitalisation est devenue un passage obligé pour tout pays voulant réduire sa trajectoire de développement économique et social, a soutenu lundi, El Kebir Alaoui, adjoint du représentant résident du Programme des nations-unies pour le développement (PNUD) au Sénégal.

’’La technologie et particulièrement la digitalisation n’est plus un choix. C’est un passage obligé pour qu’un pays puisse jouer sa partition dans le processus de développement‘’ a-t-il notamment déclaré.

Il participait à un atelier de planification stratégique initié par le ministère de l’Economie numérique et des Télécommunication dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie dite SN2025, programme destiné à généraliser l’usage du numérique à l’horizon 2025 au Sénégal.

Ceux qui ont déjà investi le milieu du numérique sont devenus les maîtres du monde alors que les retardataires resteront parmi les oubliés du monde, a averti le membre de la représentation du PNUD au Sénégal.

Il a insisté sur le fait que le numérique et la digitalisation étaient devenus des enjeux centraux et pouvaient constituer des stratégies efficaces pour relever le défi de l’inclusion et de réduire les inégalités.

El Kebir Alaoui a ainsi réitéré l’engagement’ du PNUD à soutenir les autorités sénégalaises dans la mise en œuvre de la stratégie numérique devant permettre au pays de e mieux s’adapter aux mutations du monde.

Dans la même catégorie