AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

La disparition des vies aquatiques et végétales causées par la pollution de l’environnement


  16 Septembre      6        Environnement/Eaux/Forêts (2072),

   

Kinshasa, 16 Sept. 2020 (ACP).-La disparition des vies aquatiques et végétales dans le Haut Katanga en général et la ville de Lubumbashi en particulier est causée par la pollution de l’environnement des suites des activités des entreprises minières.

 

Cette situation a été relevée mardi par le ministre de l’environnement et du développement durable, Claude Nyamungabo, au cours de sa visite dans les entreprises minières de Lubumbashi.

 

Il a, à cette occasion, instruit les responsables des entreprises minières à prendre les dispositions pour que la population soit protégée. Il a souhaité que tout investissement minier respect les normes environnementales.

 

Il a rappelé la mission de sa visite qui est celle de promouvoir la protection maximale de la population et de son environnement. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK/JLL

 

Dans la même catégorie