AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

La DREN de Ferkessédougou appelle les coopératives agricoles à aider les cantines scolaires


  21 Novembre      11        Education (3832),

   

Ferkéssédougou, 21 nov 2020 (AIP)- Le coordonnateur régional des cantines scolaires de la région du Tchologo, Coulibaly Drissa, de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Ferkessédougou a appelé les coopératives agricoles et les groupements s’approprier les cantines scolaire et à les aider, a appris l’AIP vendredi 20 novembre 2020i.

Selon M. Coulibaly, sur 45 cantines dans le département de Ferkessédougou, 26 cantines sont subventionnées par le gouvernement américain à travers le programme Mac Gouvern dol piloté par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Les 19 autres sont aidées par le gouvernement ivoirien et malheureusement, pour l’instant, deux cantines scolaires sont aidées par les groupements agricoles, à savoir Nambonkaha et Délébélé ajoutant que les autres cantines souffrent du manque d’accompagnement avec des aliments secs des groupements agricoles.

Pourtant, selon Mr Coulibaly, les IEP suscitent et encouragent les groupements agricoles avec des fournitures en intrants et engrais afin qu’ils aident en retour les cantines.

« Pour l’instant le département de Ferkessédougou a reçu des vivres qui sont sur le point d’être distribués. Mais cela ne sera pas suffisant » s’inquiète-t-il, d’où l’appel qu’il lance aux parents d’élèves et les groupements agricoles afin qu’ils s’approprient les cantines scolaires.

Depuis le début de l’année scolaire, seulement deux cantines fonctionnent dans le département de Ferkessédougou pour l’instant.

La région du Tchologo compte 118 cantines scolaires et le programme Mac Gouvern dol, qui a une durée de cinq ans, va vers son expiration.

Dans la même catégorie