ANP La réunion des ministres sous le thème ‘’La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique: Une stratégie pour l’Afrique’’ ANP Niger: 21ème mission médicale chinoise à l’Hôpital Général de Référence de Niamey ANP Le Président Issoufou procède à l’inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre) AIB Burkina/ Putsch 2015 : Des avocats de la défense protestent en vain contre la diffusion d’éléments sonores AIB La Chine offre à nouveau des bourses d’étude d’une valeur de 4,8 millions de FCFA APS SOULEYMANE BACHIR DIAGNE : « L’ÉCOLE AFRICAINE DOIT ÊTRE UN ESPACE PLURILINGUE’’ APS « FEMME LIONNE » : LE CHOIX DU PROFESSEUR ANDRÉE-MARIE DIAGNE EXPLIQUÉ PAR LA RÉALISATRICE MAP L’adhésion de l’Ethiopie à la Zone de libre-échange continentale africaine approuvée par le Parlement

La femme assure entre 60 et 80% de la production alimentaire (Préfet)


Abidjan, 09 mars (AIP) – La femme représente 67% du secteur agricole et assure entre 60 et 80% de la production alimentaire, a affirmé le préfet de région de la région du N’Zi, N’guessan Obouo Jacques, se référant aux données du plan national de développement 2016-2020, lors de la célébration de la 41ème journée internationale qui s’est déroulée, jeudi, à Dimbokro.

Pour N’guessan Obouo Jacques, ces données qui indiquent le poids de la femme rurale dans l’agriculture, socle de l’économie nationale, commande de réfléchir aux stratégies à mettre en place et d’identifier les défis à relever pour l’atteinte des objectifs de sa pleine participation au processus développement en lui facilitant l’accès au crédit. Il a plaidé pour l’accroissement de l’appui aux femmes en vue de la création de micro-projets.

Le directeur régional de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Sékou Traoré, cette journée qui a pour thème, « inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural », a pour objectif de sensibiliser les populations afin qu’elles s’impliquent davantage dans l’autonomisation de la femme.

Il a souligné les efforts consentis depuis de nombreuses années par le gouvernement pour renforcer le pouvoir d’actions des femmes en Côte d’Ivoire et leur pleine participation au même titre que les hommes dans tous les domaines de la vie sociale, y compris les prises de décisions. Car, a-t-il estimé, créer les conditions qui permettent aux femmes de réaliser tout leur potentiel est un moyen de contribuer efficacement à l’émergence du pays.

ik/fmo

Dans la même catégorie