GNA Tetteh Quarshie Cocoa Farm receptive facility refurbished GNA GNA staff builds capacity for in-depth Election reportage GNA NDC accuses government of deliberately failing to activate Presidential Transition process GNA Afadjato South, Nkwanta North top open defecation free league table APS LE DÉBAT SUR LA QUALITÉ DU JEU CHEZ LES LIONS EST IMPERTINENT, SELON UN ANCIEN INTERNATIONAL APS NIAMEY PRÊTE À ACCUEILLIR LA 47ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE L’OCI ANG Desporto/Morreu Diego Armando Maradona ANG CPLP/Governança de água e os desafios de sustentabilidade debatidos na II reunião dos ministros ANG Covid-19/Erro de fabrico levanta questões sobre testes com vacina da AstraZeneca/Oxford ANG Brexit/Ursula Von Der Leyen não garante que se chegue a acordo com o Reino Unido

La FESCI dénonce la récupération ‘’malsaine et honteuse’’ de ses actions par des partis de l’opposition


  13 Novembre      4        Politique (13039),

   

Abidjan, 13 nov 2020 (AIP)- Le secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Saint Clair Allah dénonce la récupération ‘’malsaine et honteuse’’ de ses actions du 19 octobre par certains individus se réclamant des partis de l’opposition semant ainsi la confusion et le doute sur ses réelles motivations au cours de sa grève.

M. Allah a livré cette information lors d’une conférence de presse animée mardi 10 novembre 2020, au siège de la FESCI sis au campus de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody.

« L’unique raison de notre engagement est la défense des intérêts des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire. La FESCI est une association apolitique à caractère syndical dont la mission fondamentale est de défendre les intérêts des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire et rien d’autre », a fait savoir son secrétaire général national, avant de marquer son indignation face à cette récupération des politiciens de l’opposition.

Comme suite donnée à sa grève du 19 octobre 2020 sur l’ensemble du territoire national, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire envisage d’ailleurs dès la reprise des cours prévue, lundi 16 novembre 2020, aller constater dans tous les lycées et collèges de Côte d’Ivoire l’effectivité des propos de la ministre Kandia Camara à savoir ‘’en dehors des 6000F CFA ou 3000F CFA que l’élève paie en ligne pour son inscription aucun autre frais ne lui est obligatoire’’.

Créée en 1990, la FESCI est la plus grande et la plus célèbre des associations estudiantines ivoiriennes. Elle a été dirigée par une dizaine de secrétaires généraux depuis sa création au nom desquels Martial Ahipeaud, Guillaume Soro et Charles Blé Goudé.

Dans la même catégorie