AIP Les cours se déroulent normalement à Toulepleu GNA GAEC inaugurates Technical Staff Association GNA Population and Housing Census to begin in April 2021 GNA Confluent Media calls for public cooperation on upcoming SDG peace survey GNA Media should be responsible in crises reporting – Oppong Nkrumah APS LE COÛT DE CONSTRUCTION DES LOGEMENTS NEUFS EN HAUSSE DE 0, 5 % AU 2E TRIMESTRE APS DES AGROPOLES POUR DÉCONCENTRER LE TISSU INDUSTRIEL ANGOP Covid-19: Angola regista 265 recuperações e 244 novos casos ANGOP Covid-19 força confinamento de mais de 13 milhões de alunos – PR MAP Burkina/présidentielle: le fichier électoral est « fiable » (experts)

La Fmc appelée à développer sa capacité à drainer le maximum de jeunes


  10 Octobre      17        Politique (12146),

   

BRAZZAVILLE, 10 OCT (ACI) – Le secrétaire général du Parti congolais du travail (Pct), M. Pierre Moussa, a appelé, le 9 octobre à Brazzaville, les membres de la Force montante congolaise (Fmc) à développer la capacité de cette organisation à drainer le maximum de jeunes afin de renforcer les rangs dudit parti.

L’appel de M. Moussa a été lancé lors de l’ouverture du congrès extraordinaire du Fmc qui s’est tenu du 9 et 10 octobre. Entre autres objectifs de ce congrès, arrimer cette organisation aux recommandations du Vème congrès du Pct, mettre en place les instances dirigeantes et réaffirmer le choix du Chef de l’Etat et président du comité central dudit parti, M. Sassou-N’Guesso, comme candidat de cette formation politique à l’élection présidentielle de 2021.

Selon M. Moussa, le travail qui consiste à drainer les jeunes sera le sens de l’action des organes dirigeants issus de ce congrès. Ces organes, a-t-il poursuivi, doivent être constitués de jeunes qui ont comme pierre angulaire de leur rêve l’unité de la Fmc, du parti et celle de la nation. De même, a-t-il exhorté, ces jeunes doivent ‘’porter le bouclier’’ contre la manipulation, l’instrumentalisation, la division et doivent éviter d’être des proies faciles pour les officines des marchands d’illusion.

Ainsi, il les a appelés à s’approprier les valeurs de paix, d’unité, de cohésion, de discipline de solidarité, voire de sacrifice et d’abnégation, afin de s’installer véritablement comme une incontournable force de proposition, de projets et d’action à même d’accompagner durablement son seul et unique parrain, le promoteur de la gouvernance intergénérationnelle dans le pays, le Président Denis Sassou-N’Guesso.

Pour sa part, le premier secrétaire de la Fmc, M. Juste Bernardin Gavet, a dit qu’il est maintenant question d’actualiser le programme d’actions afin de continuer à défendre les intérêts moraux de la jeunesse congolaise.

L’élection présidentielle de 2021 devrait amener le congrès à lever les options fortes pour garantir au Président de la République une victoire éclatante à la dimension de son envergure d’homme d’Etat.

La Fmc est une union catégorielle au même titre que l’organisation des femmes du Congo (Ofc), conformément aux recommandations du 5ème congrès ordinaire du Pct, tenu en décembre 2019, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie