APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

La fondation Saint-Louis Jazz, le réceptacle de l’organisation de l’édition 2019 (organisateurs)


  2 Mai      52        Musique (487),

   

Dakar, 2 mai (APS) – Le projet de mise en œuvre de la fondation Saint-Louis jazz pourrait être le réceptacle de l’organisation de la prochaine édition 2019, ont déclaré, mardi, les organisateurs.
M. Ibrahima Touré du cabinet « ITO Fuduci », chargé de la restructuration financière du festival, a estimé que le processus de création de la Fondation qui va remplacer l’Association Saint-Louis Jazz pourrait être le réceptacle de l’organisation de la prochaine édition 2019.
Et, poursuit-il, « dans trois voire six mois prochains, il pouvait être éventuellement le réceptacle de l’organisation de l’édition 2019 ».
M. Touré participait à la conférence de presse bilan de cette 26ème édition du festival avec les autres membres de l’Association et leurs partenaires de la BICIS et de la BNP/ Paribas.
Selon M. Touré, « cette mutation est un processus important pour plusieurs raisons d’abord sur l’aspect technique, car la fondation sera plus attractive avec des avantages notamment sur les facilités fiscales ».
« Tous les problèmes de trésorerie de l’année dernière sont derrière nous, le festival Saint-Louis jazz est un projet majeur et sûr et on va passer à la fondation Saint-Louis jazz qui est d’utilité publique », a pour sa part dit le président de l’Association Saint-Louis jazz, Me Ibrahima Diop.
La Fondation Saint-Louis jazz sera mise en place avec l’aide des ministères de la Culture et des Finances pour les textes juridiques et un capital de 100 millions de francs CFA dont le quart sera versé à la construction, selon Me Diop.
« Les hôteliers qui étaient réticents au début vont contribuer à hauteur de dix millions de francs CFA ».
« La fondation a beaucoup plus de crédibilité (…) et avec les grandes entreprises à Saint-Louis et le secteur minier qui se met en place, il y des solutions à moyen et long terme pour trouver des ressources pérennes », a souligné Malick Maguèye Diaw, représentant le DG de la BICIS.
Selon le président de Saint-Louis jazz, le budget de cette édition arrêté à 270 millions de francs CFA a été exécuté à près 90 %.
La BICIS a soutenu à hauteur de 30 million de francs CFA, le président de la République a remis au festival 15 millions de FCFA, a dit Me Diop qui dit attendre toujours la contribution de la marie de Saint-Louis.

Dans la même catégorie