MAP Le Groupe OCP finaliste du prestigieux Prix Franz Edelman 2021 ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution

LA GENDARMERIE NATIONALE ANNONCE UNE RÉORGANISATION DE SES SERVICES DANS LE SUD


  3 Décembre      20        Militaire (339), Securité (1793),

   

Ziguinchor, 3 déc (APS) – La Gendarmerie nationale va restructurer ses services dans le sud du pays pour s’adapter aux défis sécuritaires et faciliter la ‘’normalisation’’ de la Casamance, a déclaré jeudi le général Jean-Baptiste Tine, son haut commandant et directeur de la justice militaire.
‘’Nous avons de nouvelles orientations dans l’organisation de la Gendarmerie, dans le sud du pays. Nous allons procéder à une départementalisation (…) La légion sud, dont le siège est à Ziguinchor, va être amputée de Kolda, qui aura sa propre légion’’, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse à Ziguinchor.

En présence du général Moussa Fall, le commandant de la Gendarmerie territoriale, et d’Amadou Ousmane Ba, le commandant de la légion sud, Jean-Baptiste Tine a parlé de la nécessité de ‘’remobiliser les troupes dans le cadre du processus de retour à la normalisation de la Casamance’’.

‘’Nous avons deux unités dans la commune de Ziguinchor. L’une d’elles va être déployée à Cap-Skirring. Nous allons aussi créer des brigades à Nyassia et Niaguis, et deux commandements à Oussouye et Bignona, pour mieux rapprocher les brigades de leur circonscription’’, a-t-il indiqué.

‘’Il s’agit d’élever le niveau de représentation de la Gendarmerie (…) Désormais, le préfet doit avoir comme interlocuteur un capitaine’’, a expliqué le haut commandant de la Gendarmerie nationale.

Pour y arriver, a-t-il ajouté, ‘’il nous faut beaucoup plus de gendarmes au mètre carré’’.

‘’Au lieu d’avoir des brigades départementales, nous aurons des brigades d’arrondissement’’, a-t-il rappelé, parlant de la subdivision actuelle de la Gendarmerie nationale.

Le général Jean-Baptiste Tine a signalé des manquements, concernant les moyens mis à la disposition de la légion Sud et a promis d’apporter les ‘’correctifs nécessaires en rénovant (…) les bâtiments de la compagnie de gendarmerie et le parc automobile’’.

Il a effectué plusieurs visites dans les collectivités territoriales de la région de Ziguinchor durant ces derniers jours. Il a rendu visite aux autorités administratives, aux chefs religieux et coutumiers, dont les rois d’Oussouye, d’Essaout, de Kanioutt et de Djicomel.

‘’Notre objectif est de nous rapprocher de toutes couches de la population, dans le cadre d’une coopération et d’un partenariat dynamique’’, a ajouté le patron de la Gendarmerie nationale.

Dans la même catégorie