ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

La gestion active de la trésorerie, pour une gestion optimale des ressources et de l’endettement des Etats de l’UEMOA


Abidjan, 31 mai 2016 (AIP) – Prenant en compte l’importance de la gestion active de la trésorerie dans les stratégies de financement des Etats de l’Union, l’Agence UMOA-Titres (AUT) a entrepris avec la collaboration de la Banque Mondiale, de renforcer les capacités des acteurs des Trésors nationaux à la maîtrise des techniques et outils de gestion active de la trésorerie, lors d’un séminaire qui s’est tenu du 23 au 25 mai à la Somone (Sénégal).

Cette session, première d’une série de cinq, entend appuyer les réformes au niveau des États visant la mise en œuvre d’une gestion active de la trésorerie, étape importante vers une gestion optimale des ressources et de l’endettement des États, rapporte un communiqué de l’AUT.

Avec l’institution du marché financier sous régional, les États de l’UEMOA ont recours à l’endettement de marché pour financer leurs déficits budgétaires. Une meilleure gestion de leurs flux de trésorerie devrait leur permettre de rationaliser leurs stratégies d’émission de titres publics, avec pour objectif la minimisation du coût de l’emprunt, en faisant recours aux instruments de gestion des excédents de trésorerie.

Selon le Directeur de l’Agence UMOA-Titres, M. Adrien Diouf, « adopter une gestion active de la trésorerie est un processus dans lequel il importe de s’engager. Il y a certes beaucoup de préalables mais la question mérite d’être discutée avec les Etats de l’Union ». Il a déclaré que l’esprit de ce séminaire est de mieux comprendre les enjeux liés à la gestion de la trésorerie pour les inclure progressivement dans nos actions de tous les jours et pour qu’au final, elle soit effective.

Au cours de ces trois de jours d’échanges, les formateurs, en l’occurrence M. Gregory Horman, expert senior à la Division de la gestion de la dette et des opérations, au sein du Département chargé des questions de politiques macroéconomique et de dette et M. Baudoin Richard, consultant indépendant, ont centré leurs interventions sur la prévision de la trésorerie; les instruments de gestion de la trésorerie ; et la gestion coordonnée de la trésorerie et de la dette.

cmas

Dans la même catégorie