Inforpress Taxa de inflação do Índice de Preços no Consumidor situou-se em 0,4% em Julho – INE Inforpress Porto Novo/Pesca: Apresentado projecto-piloto sobre utilização de sistemas de propulsão eléctrica em botes Inforpress Pagamento dos 35% do salário representa o cumprimento de um dever da Cruz Vermelha – SISCAP Inforpress Jovem propõe modelo de turismo integrado para fortalecer ofertas a nível nacional Inforpress Fogo: Presidente do PAICV visita ilha para apresentar candidatos à presidência dos órgãos autárquicos AIP Côte d’Ivoire-AIP/La municipalité de Grand Lahou en quête d’une décharge pour les ordures ménagères AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : investiture d’Alassane Ouattara, le 22 août GNA Professor Kweku, a woman of substance for MP – Hohoe NDC GNA Police follow EC office fire trail GNA African Governments urged to invest more in youth empowerment

La grande prière de l’Aid el-kébir dans le respect des mesures barrières contre le covid-19 à Odienné


  31 Juillet      6        Religion (603),

   

Odienné, 31 juil 2020 (AIP) – Les fidèles musulmans d’Odienné, à l’instar de tous leurs coreligionnaires du pays, ont sacrifié, dans la matinée de vendredi, à la grande prière de l’Aid el-Kébir, en ayant à cœur, dans le contexte de menace continue du covid-19, d’observer les mesures barrières prescrites.

Suivant les directives du Conseil supérieur des imams (COSIM), la prière a été éclatée sur une vingtaine de sites afin d’éviter les attroupements. En ces différents endroits un point d’honneur a été mis quant à l’observance de la distanciation sociale et du port du masque de protection, a-t-on pu observer.

La prière à la mosquée principale de la ville n’a pas dérogé à ces indications. Dès le portail des jeunes, des pots de gel hydro-alcoolique en main, soumettaient chaque entrant à la désinfection des mains. A l’intérieur de la mosquée tout comme dans la cour, des carrés ont été tracés pour maintenir chaque fidèle à bonne distance de l’autre. Chaque rangé de carrés était séparé d’un couloir.

C’est ainsi, chacun sur son tapis de prière ou en nombre réduit sur une natte, que les fidèles ont exécuté la prière matinale collective, rompant ainsi avec l’orthodoxie qui impose un contact corporel, symbole de la communion entre les adorateurs d’Allah.

La prière à la grande mosquée dite par l’imam, Alpha Savané a été l’occasion de prier à nouveau pour la Côte d’Ivoire et pour tous ses habitants. Pour la paix et la cohésion dans le pays en cette année électorale. Implorer le tout puissant pour qu’il gratifie les dirigeants du pays de sa sagesse et, de lui recommander, l’âme des grands serviteurs de l’Etat, dernièrement rappelés à lui, notamment les Premiers ministres, Amadou Gon Coulibaly et Seydou Diarra.

Présents aux côtés des fidèles musulmans pour cette prière collective, les autorités préfectorales, par la voix du secrétaire général 2 de la préfecture d’Odienné, Sindou Dosso, représentant le préfet de région, ont prôné la paix et la cohésion sociale. De même que la bonne entente entre populations et administration.

L’Aïd el-Kebir ou Aïd al-Adha est la plus importante des fêtes musulmanes. Elle est appelée Tabaski dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale ayant une importante communauté musulmane. Fête annuelle, elle commémore l’alliance d’Ibrahim (l’Abraham des juifs et des chrétiens) avec Dieu. La célébration de l’Aïd el-Kébir mêle une grande prière et des sacrifices traditionnels de moutons qui ont lieu dans le monde entier, donnant lieu à un repas de partage avec les proches et des personnes dans le besoin.

La communauté musulmane en Côte d’Ivoire célèbre, avec celles de plusieurs pays, la Tabaski 2020, ce vendredi 31 juillet, dans un contexte de menace constante du coronavirus.

La Côte d’Ivoire compte à ce jour plus de 5500 cas actifs de covid-19. Située dans l’extrême Nord-ouest ivoirien, Odienné vit également la réalité avec sept cas de coronavirus répertoriés dont un décès.

Dans la même catégorie