MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

La grippe aviaire tue des dizaines d’oiseaux sauvages en Mauritanie


  1 Février      30        Environnement/Eaux/Forêts (2561),

   

Nouakchott, 01/02/2020 (MAP)- Plusieurs dizaines d’oiseaux sauvages ont été découverts morts en Mauritanie, victimes de la grippe aviaire, selon les autorités mauritaniennes.

Selon les résultats préliminaires des tests de laboratoire, cité dans un communiqué du ministère mauritanien de l’Environnement et du Développement durable, ce phénomène est lié à la grippe aviaire (grippe type A, sous type H5N1).

La même source a rappelé qu’un grand nombre d’oiseaux Pélicans ont été trouvés morts au Parc national de Diawling (195 km au sud de Nouakchott) et dans les environs.

Il a ajouté que dans le cadre du suivi continu de la biodiversité au niveau de ce parc, le conservateur a constaté dans le bassin de la réserve la présence de 267 corps de pélicans, dont 245 poussins au niveau du site de nidation.

D’après la même source, le même phénomène a été observé aussi sur la rive gauche du fleuve Sénégal, au Parc national des oiseaux du Djoudj, dans la Réserve de Biosphère Transfrontalière du bas Delta du Sénégal (RBTDS), classée par l’UNESCO depuis 2005.

Suite à cette découverte, il a été procédé à l’adoption de plusieurs mesures portant notamment sur la fermeture complète de la réserve aux visiteurs et la suspension immédiate de toutes les activités de pêche et de cueillette des fruits, ainsi que le lancement de campagnes de sensibilisation pour les résidents et les travailleurs de la réserve sur les mesures préventives.

Le ministère a précisé qu’il a été aussi décidé la mise en place de comités pour le suivi de la mortalité subite de ces oiseaux, ainsi que l’élimination sûre des corps et le lancement d’une campagne de sensibilisation de la population locale afin de les sécuriser.

La même source a fait état de concertations et de partage d’informations entre les administrateurs des deux réserves nationales du Diawling et du Djoudj sur ce phénomène, qui s’est révélé lié à la grippe aviaire (grippe, type A, sous type H5N1) selon les résultats préliminaires des tests de laboratoire.

Dans la même catégorie