GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

La Guinée lève plus de 20 milliards de dollars auprès de ses partenaires


  17 Novembre      34        Développement durable (3775), Economie (21990),

   

Rabat, 17 nov 2017 (MAP) – La Guinée a annoncé avoir obtenu plus de 20 milliards de dollars d’engagements auprès de ses partenaires techniques et financiers pour la mise en oeuvre de son Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020, rapportent vendredi des médias locaux.

Cette levée de fonds faite dans le cadre de son Groupe consultatif organisé jeudi et vendredi à Paris « dépasse largement l’objectif initial des 4,5 milliards. Le PNDES bénéficie de l’appui inconditionnel de l’ensemble de la communauté internationale, autour des partenaires bilatéraux et multilatéraux du développement et des investisseurs privés », souligne le Groupe dans un communiqué.

Il s’agit notamment de la Banque mondiale qui s’est engagée à financer le PNDES à hauteur de 1,6 milliard de dollars, de la Banque islamique de développement et le Groupe de coordination arabe (1,4 milliard), de la Banque africaine de développement (725 millions) et du Fonds monétaire international, « dans le cadre d’un accord soutenu par une facilité élargie de crédit, qui devrait être soumis au conseil d’administration en décembre prochain.

A cela s’ajoutent la France (591 millions), l’Union européenne (500 millions), l’Arabie saoudite (250 millions), la CEDEAO (223 millions), le Koweït (100 millions), le Japon (75 millions), le Royaume-Uni (55 millions), la Belgique (44 millions) et l’Italie (25 millions).

Quant à la Chine, elle a confirmé sa participation dans le cadre de l’accord de coopération stratégique et financier signé à Xiamen en septembre dernier, soit un financement total de 6 milliards de dollars sur la période du PNDES. Les investisseurs privés ont également annoncé plus de 7 milliards de dollars.

Le budget total du PNDES est de 14,6 milliards de dollars, soit entre 3 et 3,5 milliards de dollars par an à partir de 2017, sur quatre ans. Ce plan vise à réaliser de grands projets hydroélectriques, la construction d’infrastructures (routes, chemin de fer, travaux de voirie et d’assainissement des villes) et des projets sociaux de base (accès à la santé, à l’eau potable, etc.).

Dans la même catégorie