MAP Casablanca : Des experts et chercheurs africains examinent les approches de consolidation de la paix en Afrique GNA Ghana’s Lamptey to fight Ndauendapo in Tanzania on Friday GNA Parliamentary committee backs CCF proposal to improve Ghana’s criminal justice system GNA US to commit 138 million dollars to support Ghana’s human capital development GNA UNDP landscape restoration initiative at Ayum Forest Reserve yielding results GNA Ghanaian students score high in SAT; One per cent globally  GNA Africa needs to upgrade its food systems during Year of Nutrition, reports warn GNA IMF team arrives in Ghana Monday to continue negotiation over loan agreement MAP Le président du Parlement panafricain appelle depuis Rabat à l’instauration de structures institutionnelles unifiées pour booster le travail de cette institution MAP Africa Design Organisation, la première organisation panafricaine du design, voit le jour au Maroc

La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans


  23 Septembre      30        communication (51),

   

Marrakech, 23/09/2022 (MAP)- La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) vient d’accéder à la présidence du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC), pour un mandat de deux ans, après avoir été élue en décembre 2018 à la vice-présidence de ce Réseau qui réunit 36 pays.

La cérémonie de passation entre M. Joseph Chebongkeng Kalabubsu, président du Conseil National de la Communication du Cameroun et président sortant du RIARC et Mme Latifa Akharbach, présidente de la HACA a eu lieu, vendredi à Marrakech, en présence des chefs de délégation des instances de régulation des 18 pays participant à la 10è Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique (CIRCAF) tenue du 21 au 23 septembre dans la Cité ocre.

Lors de cette réunion statutaire ayant constitué « une relance des activités du RIARC », après l’interruption imposée par la pandémie de la Covid-19, M. René Bourgoin, président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) de Côte d’Ivoire a été élu vice-président pour l’exercice biennal 2022-2024.

Dans une déclaration à la presse, la Présidente de la HACA et nouvelle présidente du RIARC, Mme Latifa Akharbach, a souligné que cette confiance portée en la HACA par les instances africaines de régulation de l’audiovisuel est le résultat de la mobilisation constante dont a fait preuve cette instance nationale en faveur de la promotion de la coopération interafricaine et surtout, de la manifestation de la crédibilité et du « Soft power » dont jouissent le Royaume au sein du Continent grâce à la Vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de l’action permanente du Souverain en faveur d’une Afrique forte et solidaire.

Dans une déclaration similaire, M. René Bourgoin, président de la HACA de Côte d’Ivoire et nouveau vice-président du RIARC, a exprimé sa gratitude à l’endroit des membres du réseau qui viennent de le porter à l’unanimité à la vice-présidence du RIARC.

« Je m’engage à servir avec dévouement les nobles idéaux de notre organisation panafricaine et de contribuer à sa dynamisation », a-t-il souligné, assurant que « c’est un binôme de qualité qui a été porté à la tête de cette organisation panafricaine ».

Dans ce contexte, M. Bourgoin a fait remarquer que le Maroc est un modèle au niveau continental en matière de régulation du champ audiovisuel, rappelant que les ingénieurs de la HACA ont mis en place un système de monitoring efficace, le HMS (Haca Media Solutions), une application qui est implémentée dans la plupart des pays africains au bénéfice de la régulation de l’audiovisuel dans ce Continent.

Outre la forte participation d’instances de régulation représentant des pays africains anglophones, lusophones, francophones et arabophones, la conférence de Marrakech a été marquée par l’adhésion d’un nouveau membre au RIARC.

Il s’agit de l’Independant Media Commission du Sierra Leone dont, la délégation a été conduite par son président M. Victor Massaquoi.

A noter que cette réunion statutaire a été aussi consacrée à la présentation et à l’adoption du rapport d’exécution du plan d’action du RIARC, la présentation et l’adoption du rapport moral et financier, et la discussion des grandes lignes de la feuille de route au titre de l’exercice biennal 2022-2024.

Créé en 1998 à Libreville au Gabon, le RIARC constitue le cadre multilatéral de coopération et de concertation de référence entre les instances de régulation des médias du Continent africain et contribue à asseoir l’autorité technique, professionnelle et institutionnelle de ses 36 instances membres.

Ce Réseau se propose de renforcer la contribution des régulateurs des médias à la consécration d’un paysage audiovisuel africain pluraliste, promoteur de la diversité des sociétés africaines, respectueux des principes des droits humains et vecteur des valeurs démocratiques et humanistes.

Dans la même catégorie