MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

La journaliste Nafissatou Diouf publie le roman « en allant à Cansado-Le piège »


  3 Juillet      36        Arts & Cultures (2419), Livres (285),

   

Dakar, 2 juil (APS) – La journaliste et enseignant-chercheur, Nafissatou Diouf, a annoncé lundi à l’APS qu’elle vient de faire paraître chez L’Harmattan un roman intitulé  »En allant à Cansado – Le piège ».

Dans un extrait de la préface, le professeur de lettres Alioune Badara Diané relève que  »ce roman au titre poétique mais au contenu résolument tragique exprimé par le sous-titre +Le piège+ se donne à lire comme une sombre méditation sur la condition humaine. »

 »Journaliste de formation, la romancière évoque naturellement l’actualité et le monde des technologies de l’information et de la communication. Mais elle pose également des problèmes essentiels comme le dialogue des religions, le sous-développement, la souffrance, le bonheur, la vie, la polygamie… », souligne Diané.

Le préfacier ajoute que le roman présente surtout  »l’épopée de deux personnages centraux dont les parcours illustrent le statut de la jeunesse africaine. »

 »Sidi est finalement parti en Italie ; il est arrivé à bon port après des tracasseries sans nom. Son quotidien n’est pas enviable même s’il pourra permettre à ses parents d’effectuer le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam. Fofana, dont la première tentative se solda par un échec, va partir vers un Eldorado très souvent rêvé, la France. Aller à l’étranger peut être vu comme un piège… », écrit-il.

ADC/OID/ASG

Dans la même catégorie