ANP Niger : 4 militaires tués dans l’explosion d’un engin improvisé dans la région de Diffa AIP Inter/ La Jordanie, un des premiers pays à vacciner les réfugiés contre le Covid-19 AIP Un bâtiment de trois classes officiellement remis à l’EPP de N’Guettiakro AIP Le préfet de Bondoukou prône des élections législatives apaisées AIP Instauration des ‘’Palmes Benson d’Or’’ pour la culture et l’audiovisuel AIP Une journée carrière organisée au collège catholique Notre Dame d’Evron de Lakota AIP Des acteurs communautaires sensibilisés sur la désinformation liée au processus politique AIP Le NDI déplore la désinformation en ligne avec incidence hors ligne pendant la période électorale ACAP Le Gouvernement encourage la population de Bangui à vaquer librement à leurs occupations ANP Le Ministre de l’Enseignement Supérieur en visite de prise de contact dans la région de Tillabéri

LA JOURNÉE DE LA SOLIDARITÉ DES ARMÉE DÉMONTRE L’IMPORTANCE DE LA DIMENSION SOCIALE POUR LE CEMGA (RESPONSABLE)


  24 Novembre      7        Militaire (340),

   

Kaolack, 24 nov (APS) – La Journée de la solidarité des armées montre la place qu’occupe la dimension sociale dans les orientations du nouveau chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général de corps aérien Birame Diop, a déclaré mardi le commandant de la zone militaire numéro 3, colonel Ousmane Aly Kane.

« Le CEMGA, en instaurant cette journée, exprime la dimension sociale qu’il accorde à son commandement », a dit à l’APS le colonel Kane à l’issue de la célébration de la première édition de la Journée de la solidarité des armées, au camp Sémou Djimith de Kaolack (centre).

Le commandant de la zone militaire numéro 3 couvrant les régions administratives de Kaolack, Fatick et Kaffrine, rappelle que « cette journée a été initiée par le général de corps aérien Birane Diop, chef d’état-major général des armée’’.

Elle est ’’dédiée aux invalides, qu’il soit à la retraite ou en activité » et vise à instaurer un esprit de solidarité et de cohésion au niveau de la grande famille militaire.

Il s’agit ainsi de « penser à nos valeureux anciens qui, dans le service commandé, alors qu’ils étaient en activité, ont eu des blessures » à l’origine de leur invalidités.

Le colonel Kane a annoncé que la réflexion se poursuivra « de manièreà proposer au commandement un plan d’action pour pouvoir faire face aux difficultés » auxquelles demeurent confrontés les militaires invalides.

Il a relevé que ces derniers « ont exprimé certaines préoccupations qui sont de l’ordre du possible » et promis qu’un compte rendu sera fait à l’autorité.

L’adjudant-chef Saliou Dieng, président de la section kaolackoise de l’association des anciens militaires invalides du Sénégal, se félicite de l’acte posé par le nouveau CEMGA, dans le but de « mettre l’invalide dans des meilleures conditions de vie sociale en créant cette journée ».

Dans la même catégorie