GNA Vodafone Foundation donates PPE to Accra Regional Hospital GNA Koforidua Regional hospital offers free cataract surgery GNA NPP’s side constitutes the Majority in Parliament-Speaker Bagbin APS COVID-19 : SUSPENSION DES VISITES AUX DÉTENUS À PARTIR DE LUNDI APS KAOLACK : LES AUTORITÉS SANS NOUVELLES DE 33 PERSONNES POSITIVES À LA COVID-19 APS BAISSE DES INDICATEURS LIÉS AUX ACCIDENTS DE LA CIRCULATION À FATICK (SAPEURS-POMPIERS) AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC

La Journée mondiale de lutte contre le sida célébrée à Natitingou sous le signe des progrès enregistrés dans l’Atacora


  1 Décembre      10        Santé (8578),

   

Porto-Novo, 1er déc. (ABP)-La 32 e édition de la journée mondiale de lutte contre le Sida placée sous le thème « Solidarité mondiale et responsabilité partagée » a été célébrée mardi à Natitingou, à travers une campagne gratuite de dépistage du VIH et une séance d’échange pour rappeler à chaque acteur sa responsabilité dans la riposte contre la maladie.

Cette journée, a indiqué le chef cellule du conseil départemental de lutte contre le Sida, la tuberculose, le paludisme, les hépatites, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies de l’Atacora, loin d’être une occasion de festivité, est un cadre défini pour sensibiliser les communautés sur la pandémie, faire le point des progrès enregistrés dans la riposte, se rappeler des défis à atteindre et surtout soutenir les personnes infectées et affectées par le VIH. « C’est pour moi le lieu de remercier le gouvernement du président Patrice Talon, pour avoir accordé une place de choix à la lutte contre ces maladies prioritaires dans son Programme d’Actions », a salué Dr Marius Houdé Aditi.

Il ressort du point fait par le directeur départemental de la santé de l’Atacora, que le taux de séropositivité chez les femmes enceintes est resté stable dans le département entre 2019 et 2020. En 2020, a précisé Dr Jacob Namboni, la totalité des femmes enceintes séropositives ont accouché sous le protocole PTME. Il a aussi indiqué que la file active de 2020 dans le département est de 3.380 personnes vivantes avec le VIH (PVVIH) dont presque la moitié (1514) dans la commune de Natitingou.

Au total, 394 personnes sont nouvellement mises sous ARV dont presque la moitié (154) dans la commune de Natitingou. « Quant au point sur les 90-90-90, l’Atacora est à 69,4% pour les PVVIH connaissant leur statut, 90,6% de ces PVVIH sont mis sous ARV et 62,5 de ceux qui bénéficient de CV est indétectable. « Je me réjouis de la décision relative au troisième 90 qui veut que 90% des personnes infectées mises sous ARV aient la charge virale indétectable et je reconnais que le traitement marche, parce que je suis un maillon important de la prise en charge bien qu’étant infecté moi-même », a témoigné le représentant du président du Réseau béninois des associations de personnes vivant avec le VIH (REBAP+).

Le préfet de l’Atacora a salué l’action de tous les acteurs engagés, notamment le gouvernement, dans la lutte contre cette pandémie et qui ont permis d’enregistrer des résultats encourageants. « En milieu communautaire, nous nous devons de capitaliser les acquis de ces trois décennies de lutte, revisiter les leçons apprises avec le souci majeur de briser les chaînes de contamination, éviter les stigmatisations et garantir l’intégration sociale des personnes vivants avec ce virus », a souligné Lydie Déré Chabi Nah.

A l’occasion de la présente journée, il a été organisé dans les locaux de la préfecture de Natitingou, une campagne de dépistage gratuit du VIH.

ABP/IM/JVD

Dans la même catégorie