APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME MARQUÉE PAR UNE CONFÉRENCE


  12 Septembre      41        Société (46247),

   

Lomé, le 12 sept. (ATOP) – Le Forum Togolais de la Société Civile pour le Développement (FTSCD) a animé le mardi 11 septembre à Lomé, une conférence-débat sous le thème « l’interconnexion entre le blanchiment de Capitaux et le financement du terrorisme en Afrique de l’Ouest. Quelles stratégies de sensibilisation au Togo ? » pour marquer la journée mondiale de lutte contre le terrorisme.

Elle a vu la participation des représentants des administrations publiques et privées, des diplomates et représentants des organisations internationales, des organisations de la Société Civile, des chefs traditionnels et du président de la Cellule Nationale de Traitement des Information Financières (CENTIF).

L’intérêt de la rencontre est d’exhorter toute la population chacun à son niveau à contribuer à la lutte contre le blanchement de capitaux et le financement du terrorisme en vue de la préservation de la paix et de la bonne gouvernance.

Les participants ont été entretenus sur des sous thèmes suivants : « Que savoir de la lutte contre le blanchement de capitaux et le financement du terrorisme », « La mission de la CENTIF-Togo » et «  Conséquences des menaces sécuritaires sur la paix et le développement ».

Le représentant du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Colonel Baragou Bamana a rappelé que le 11 septembre est reconnue depuis 2001 comme la journée mondiale de lutte contre le terrorisme en mémoire de l’un des actes de terrorisme les plus ignobles et marquant de l’histoire.

Malgré l’engagement des Etats contre ces fléaux, les actes terroristes continuent toujours de semer de la désolation à travers le monde et prennent de plus en plus des formes diversifiées, a-t-il ajouté. Le Col Baragou a précisé que cette journée est une occasion de renforcer la solidarité envers les victimes et les communautés touchées par des actes de terrorisme et d’unir les forces afin de lutter efficacement contre ce fléau qui menace la sécurité des personnes et des biens.

Selon le représentant du président du Forum, Békéti Akizu Francis, les terroristes obtiennent le financement à partir du blanchiment d’argent qui est une pratique qui consiste à introduire dans les circuits financier et économique des fonds de provenance illicites qui ont été acquis par des manœuvres délictueuses et criminelles dissimulées en vue d’en profiter en toute impunité. Il s’agit entre autres, du vol, du trafic de drogues, toutes sortes de délits et de crime. Selon lui, l’Afrique de l’Ouest est l’une des zones les plus pauvres au monde et en proie à toutes sortes de menaces.

Dans la même catégorie