ANG Brexit/Acordo de Saída deve ser concretizado e não renegociado – Bruxelas ANG Eleição na FFGB/Paulo Mendonça desiste da corrida à presidência da organização ANG Covid-19/OMS vai disponibilizar 120 milhões de testes rápidos para países pobres ANG Luta contra raiva/ Direcção Geral de Veterinária apela a população para vacinar seus animais de estimação ANG EUA/Supremo e Covid-19 no centro do primeiro debate entre Biden e Trump ANG Cooperação/Novo embaixador de Portugal reitera o empenho do seu país para aprofundar a cooperação entre os dois países ANG Eleição na FFGB/ Porta-voz do candidato Fernando Tavares acusa Comité Executivo cessante de usurpação de competências ANP Le Chef de l’Etat reçoit les lettres d’accréditation de huit nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Construction anarchique: Le MLCU renforce les capacités de la brigade d’investigation et de contrôle urbain AIP Côte d’Ivoire-AIP / Grève à Ecobanck Côte d’Ivoire : la direction de la banque invite personnel à poursuivre les négociations

La LICH en campagne contre l’hypertension artérielle dans l’Agnéby-Tiassa


  12 Août      11        Photos (4186), Santé (7485),

   

gboville, 12 août 2020 (AIP)- La Ligue ivoirienne contre l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires (LICH) a débuté à Agboville une campagne de dépistage de l’hypertension artérielle, d’une durée de deux semaines, pour contribuer à réduire le taux de prévalence nationale qui était d’environ 35% en Côte d’Ivoire en 2018, selon l’OMS.

L’objectif de cette campagne, lancée lundi 10 août 2020, est donc de préserver les populations locales du caractère dangereux de ce mal pernicieux appelé « Tueur silencieux », au regard de ses complications qui sont irréversibles du fait de ses formes parfois asymptomatiques ne permettant pas de ressentir de signes indicateurs.

Selon Dr Laubhouet Véronique, présidente de la LICH, la consommation excessive de sel, d’alcool, de tabac, le stress, la sédentarité, le manque d’activité sportive, l’âge… sont des facteurs favorisant la maladie déclarée au-delà de la norme requise de 14/9.

Dr Laubhouet a insisté sur la gravité et la dangerosité de l’hypertension artérielle (HTA) qui peut provoquer des crises d’accident vasculaire cérébral (AVC) pouvant paralyser partiellement ou totalement un individu.

L’HTA peut aussi provoquer d’autres complications très graves pouvant entrainer la cécité, le diabète, des insuffisances cardiaques ou rénales.

Elle a donc invité les populations à venir se faire dépister pour connaître leur statut, à cause des complications multiples auxquelles la maladie expose les personnes.

Au terme de cette campagne de dépistage qui prendra fin le 22 août 2020, la LICH compte toucher environ un millier de personnes, après avoir fait dépister des dizaines de chefs de village l’année pdernière.

Créée en 2009, la LICH a pour missions de sensibiliser sur l’hypertension artérielle, de dépister les cas ignorés, de prendre en charge les personnes souffrant de la maladie, de renforcer les capacités des professionnels de santé sur l’HTA.

Dans la même catégorie