ANG Progrès importants réalisés dans le processus d’intégration à la faveur de la ZLECAF (UA et UE) AGP Gabon : Inauguration de l’agence de la SEEG de la Cité Damas AGP Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football APS MACKY SALL : « JE SUIS UN EXEMPLE VIVANT DE LA CAPACITÉ D’ADOPTION DU SINE » AGP Gabon : le Premier ministre le cap du nouveau Gouvernement APS BERNARD CASIMIR CISSÉ : « IL N’Y A QU’UN SEUL FICHIER, MAIS QUI DISPOSE DE DEUX COMPARTIMENTS » APS LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE KEUR MARTIN-WAHAL DIAM LANCÉS Inforpress Sal: Empregadas domésticas consideram-se mais valorizadas mas queixam-se da situação de vulnerabilidade

La littérature Niarafolo présentée au public de Ferké


   

Abidjan, 03 jan 2016 (AIP) – La littérature Nirafolo a été présentée aux populations locales à l’occasion du Tchologo festival 2015 qui s’est déroulée de lundi à jeudi à la place Alassane Ouattara de Ferkessédougou.

Le stand d’exposition du centre de « Littérature Niarafolo » a permis au nombreux public qui a fait le déplacement de savoir désormais que la langue Niarafolo est écrite et lue. Les recueils de contes du terroir écrits en langue Niarafolo, les pré-syllabaires pour les débutants, les syllabaires et les abc-daires ainsi que le calendrier Niarafolo y ont été exposés durant les quatre journées qu’a durées le Tchologo festival à Ferkessédougou.

« Le calendrier Niarafolo, le ‘Kalandiriyé 2016’, a été déjà édité. La semaine Nyarafolo compte six jours quand l’année compte 12 mois et commence par le premier janvier appelé ‘Féligssi », a-t-on expliqué, soulignant que le « Nya?afolido Alifabé » (alaphabet Niarafolo), selon la rubrique « Lisons le Niarafolo, édition 2012, compte 34 lettres.

Le traducteur du centre de littérature Niarafolo à Ferkessédougou, Koné Kigbafori, a fait savoir que le projet de la conception de la littérature Niarafolo a été réalisé par des missionnaires baptistes en 1984, en vue de traduire la Bible en Niarafolo et mieux prêcher l’évangile.

« La langue niarafolo est écrite. Tout le monde est invité à fréquenter le centre afin d’apprendre à lire et à écrire la langue.. » a-t-il lancé à l’endroit des populations.

Situé à proximité de la place Alassane Ouattara, le centre de littérature Niarafolo enregistre plus d’une dizaine de visiteurs par jour et dispose d’un site internet, indique-t-on.

Ti/kp.

Dans la même catégorie