APS VÉLINGARA : LA PREMIÈRE PIERRE D’UN POSTE DE SANTÉ DE 137 MILLIONS CFA POSÉE À NÉMA TABA APS THIÈS : 55 OFFICIERS DE LA 37-ÈME PROMOTION DE L’ENOA REÇOIVENT LEURS ÉPAULETTES APS SCEPTIQUE AU DÉPART, LE DTN APPLAUDIT L’ÉLARGISSEMENT DE LA CAN À 24 APS CAN 2019 : LES LIONS ONT GAGNÉ LE RESPECT DES FENNECS, SELON LE DTN APS TOUBA : LA SENSIBILISATION ET LA CONCERTATION POUR L’APPLICATION DES INTERDITS DU KHALIFE DES MOURIDES AGP Cameroun/CAN 2019 : le ministre des Sports annonce le limogeage de Clarence Seedorf AGP Guinée-Santé : Taux élevé de prévalence-VIH dans les zones minières AGP Mamou-Routes : Des nouvelles mesures pour réduire les accidents de la circulation ANGOP President sacks and appoints ambassadors AGP Guinée-Baccalauréat 2019 : 11 candidats et 14 surveillants éliminés Lundi

LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN


  15 Juin      19        Société (50803),

   

BRAZZAVILLE, 15 JUIN (ACI) – La mairie de Bacongo, 2ème arrondissement de la ville capitale, envisage d’organiser au Square de Gaulle, en juillet prochain, ‘’un village récréation’’, en vue d’occuper les enfants pendant les grandes vacances, a fait savoir le maire de cet arrondissement, Mme Simone Loubienga, dans une interview accordée à l’Agence congolaise d’information (Aci).

Ce village va regrouper plusieurs activités, notamment la vente des objets d’art, des ateliers de peinture, des prestations de certains chanteurs ainsi que des jeux pour les plus petits. Pour Mme Loubienga, ce village n’est pas une kermesse, mais une activité culturelle qui connaîtra la participation des artistes et des commerçants.

Le maire de Bacongo a aussi signifié que l’organisation de ce village culturel vise à équilibrer les choses par rapport aux différentes kermesses organisées dans la ville, qui ne concernent que les adultes, délaissant malheureusement les enfants.

Répondant à la question sur le choix du Square de Gaulle, Mme Loubienga a signifié que ce site présente des normes de sécurité, et son emplacement constitue un atout pour les habitants des arrondissements limitrophes, tels que Makélékélé, Poto-poto et Moungali.

De même, elle a indiqué que le choix de ce site permettra de le mettre en valeur après une longue période d’abandon et suite à son aménagement.
S’agissant des conditions d’hygiène, Mme Loubienga a indiqué qu’elles seront respectées parce que ce site comprend un bloc sanitaire et une bâche à eau. «Le reste dépendra de la conscience de tout un chacun», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie