GNA “Ghana’s Most Beautiful” contestant fetes children in Takoradi GNA « Enough is Enough » demonstration in Ho not sanctioned – Police GNA Adormeh-Odumase outdoors new chief GNA More than 69 percent of refuse in Central Region uncollected GNA Preserving the Heroines and Heroes of Ghana GNA GPL Week 10: Berekum Chelsea, Hearts scoreless stalemate GNA Vincent Torgah wins 2021 Captain One Invitational Golf Championship GNA Women’s Premier league: Immigration Ladies pick a point against Hassacas Ladies at home GNA Ghana’s economy is on track-President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le RASALAO satisfait de ses actions de sensibilisation à la paix à Gagnoa

La majorité présidentielle désigne Sassou N’Guesso pour la conquête du pouvoir en 2021


  11 Décembre      21        Politique (14374),

   

Brazzaville, 11 Décembre (ACI)-Le président par intérim de la majorité présidentielle, M. Pierre Moussa, a affirmé devant la presse nationale et internationale que le choix de la majorité présidentielle échu sur la personne de Denis Sassou N’Guesso pour la conquête du pouvoir en mars 2021.

M. Moussa a fait cette annonce au cours de la conférence de presse de la majorité présidentielle tenue le 10 décembre à Brazzaville ayant réuni la quasi-totalité des leaders de 17 partis qui composent ce groupement politique. Il a indiqué que l’organisation des élections à la période prévue est un impératif constitutionnel. Ainsi, tous les partis ou groupements politiques doivent s’organiser pour choisir leurs candidats pour les échéances futures.

«Nous allons demander humblement à son excellence, Denis Sassou N’guesso d’accepter le choix que nous avons porté sur sa modeste personne », a-t-il dit, affirmant que ce choix est soutenu par sa sagesse, sa finesse sur les questions diplomatiques, son sens d’ouverture, son rayonnement sur le plan national et international et son engouement sur le maintien et la restauration de la paix.

M. Moussa a également précisé que le groupement politique de la majorité présidentielle, acceptera le verdict des urnes, même si cela serait en leur défaveur. Il a demandé aux autres formations ou groupements politiques de faire la même chose cette fois-ci, afin d’éviter les querelles postes électorales.

«Pour être précis et parler sans langue de bois, je me dois de dire que notre groupement politique se porte bien et les réunions de notre plateforme qui se tiennent régulièrement en disent long et nous nous en félicitons», a insinué M. Moussa.

Selon lui, cette ‘’parfaite convergence’’ de vue politique entre les différentes formations a été le leitmotiv d’un travail de dur labeur au cours de l’année 2020. «Ensemble, nous avons entrepris une série d’activités et participé à plusieurs d’autres sur l’initiative du gouvernement», a-t-il poursuivi. Tout cela dans un contexte de double crise économique et financière doublée d’une crise sanitaire due à la pandémie de Covd-19.

Face à cela, les partis de la majorité se sont déployés autour du gouvernement, pour essayer de donner, tant soit peu, quelques réponses concrètes. Ainsi, des quêtes et des collectes de tous genres ont été organisées par tous, assortie d’une vibrante campagne de sensibilisation de proximité. «Si bien nous ne sommes pas surpris de l’appréciation de l’OMS, qui juge positivement la démarche du Congo dans le cadre de la gestion de la Covid-19 », a-t-il souligné.

Lors de cette conférence de presse, le président par intérim était accompané de MM. Claude Alphonse Nsilou, président du Rassemblement Citoyen(Rc) ; Jean Marc Thystère Tchicaya, président du Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès Social (Rdps) ; Roland Bouity Viaudo, président du Mouvement Action et Renouveau (Mar) ; Euloge Landry Kolelas, président du Mouvement Congolais pour la démocratie et le développement intégral (Mcddi).

Au nombre de ceux-ci, figurent également MM. Juste Désiré Mondele, secrétaire général du Parti pour l’unité et la République (Club 2002 Pur) ; Helot Matson Mampouya, président de la Dynamiqique républicaine pour la démocratie (DRD) ; Benjamin Bounkoulou, président de l’Union pour la République(UR).

La majorité présidentielle compte 17 partis sur les 45 partis recensés par le ministère de l’Intérieur au terme de l’arrêté n°13-205 du 21 octobre 2020, a-t-on appris.

Dans la même catégorie