GNA Ghana Cocoa Awards: Yara Ghana tops GNA Community health management committees sensitised to enhance performance GNA NCCE secures one million Euros EU grant GNA Election 2020: IGP warns against impersonation GNA Women play critical roles in politics – Former MP GNA CAMFED Ghana supports young entrepreneurs GNA Engage parents more on CSE implementation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une série de processions pour rendre hommage à Augustin Sidy Diallo MAP Message de condoléances de SM le Roi au Président du Niger suite au décès de l’ancien président Mamadou Tandja AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des enseignants formés au tutorat dans le cadre du dispositif IFADEM-PAPDES

La marine sénégalaise intercepte une pirogue avec 129 clandestins à bord (Armée)


  2 Novembre      11        Société (25255),

   

Dakar, 02/11/2020 (MAP)- Un patrouilleur de la Marine sénégalaise a intercepté, à 65 km au large de Dakar, une pirogue de clandestins avec 129 passagers à bord, dont quatre femmes et des mineurs, a-t-on annoncé auprès de la Direction des relations publiques des armées (DIRPA).

 »Malgré le refus du convoyeur d’obtempérer, la pirogue a été escortée par le patrouilleur de la Marine nationale et contrainte à rallier la base navale Amiral Faye Gassama de Dakar’’, a indiqué la DIRPA dans un communiqué relayé lundi par des médias.

La pirogue et tous les passagers ont été mis à la disposition de la Police nationale pour les besoins de l’enquête, précise la même source.

Une pirogue qui essayait d’échapper à son arraisonnement par une patrouille s’était renversée après une collision avec une vedette de la Marine, avait indiqué, récemment, la DIRPA, faisant état du sauvetage de 39 personnes parmi les passagers de l’embarcation.

Les eaux sénégalaises connaissent, depuis quelques mois, une recrudescence inquiétante du phénomène de l’émigration clandestine, par voie de mer, vers les îles Canaries.

Entre janvier et septembre, 1.319 Sénégalais auraient pu rallier les îles espagnoles. Un chiffre qui pourrait être doublé pour le seul mois d’octobre, si les tendances se poursuivent, selon la presse locale.

Les localités de Mbour (Ouest), Gokhou Mbathie et Langue de Barbarie, à Saint-Louis (nord), et les îles du Saloum (près de la Gambie) sont les principaux points de départ de la nouvelle vague de migrants clandestins.

Dans la même catégorie