MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

La Mauritanie salue la décision du G20 sur l’initiative de l’annulation de la dette


  23 Décembre      12        Economie (10823),

   

Nouakchott,  22/12/2020  Notre pays a salué les dernières décisions du G20 sur l’initiative de l’annulation de la dette extérieure.

C’est ce qui ressort du communiqué du ministère des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs dont une copie est parvenue aujourd’hui, mardi, à l’AMI.

Voici le texte intégral du communiqué :

« La République Islamique de Mauritanie, par la voix de ses plus hautes autorités, plaide pour l’annulation de la dette extérieure rendue insoutenable par la crise sanitaire de la Covid-19 et ses conséquences économiques sur les pays à faible revenu. Cette situation est aggravée, pour certains d’entre eux, par les problèmes sécuritaires que vit le Sahel. La Mauritanie souhaite aujourd’hui mener à bien une restructuration complète et ambitieuse de sa dette publique extérieure. Les décisions récentes des pays du G20 sont de premiers pas dans la bonne direction. Elle s’en félicite. C’est dans ce cadre qu’elle vient de mandater le consortium Franklin-Finexem pour la conseiller et l’appuyer dans la restructuration de sa dette extérieure. Dans le prolongement du moratoire sur le service de la dette des pays à faible revenu et dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19, le G20 a souhaité qu’un certain nombre de pays, au nombre desquels figure la Mauritanie, engagent des négociations avec leurs créanciers publics et privés en vue de réduire le poids de leur dette, préserver leurs capacités budgétaires, et ainsi mieux répondre aux besoins sanitaires et sociaux des populations.

La Mauritanie a choisi le consortium Franklin-Finexem pour son expertise juridique et financière, sa connaissance approfondie de la Mauritanie et son expérience des restructurations à fort impact économique et politique.

Le cabinet d’avocats d’affaires Franklin et la société de conseil financier Finexem ont proposé une analyse circonstanciée de la situation, une méthodologie, et plus globalement une approche qui ont convaincu les autorités économiques et financières mauritaniennes. La mission confiée au consortium comportera un volet audit et analyse, un volet recommandations et un volet mise en œuvre et négociations. Elle portera sur toutes les composantes de la dette publique extérieure, envers les institutions financières internationales, et envers tous ses créanciers bilatéraux, aussi bien publics que privés ».

Dans la même catégorie