ATOP FORUM TOGO-UE : LA CCIT DEMANDE L’IMPLICATION DES OPERATEURS ECONOMIQUES ATOP LES SOCIETES NATIONALES AFRICAINES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN FORUM A LOME SUR LE LEADERSHIP AGP CNE prepara investidura de novos deputados AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’ INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage)

La ministre Cina Lawson a lancé le « Female Techcamp Togo 2018 »


Lomé, le 15 mai (ATOP) – La deuxième phase de « Female Techcamp Togo 2018 », un camp de technologie des jeunes filles initié par l’association Education citoyenne et changement (E2C) qui se tient du 14 au 17 mai à Lomé, a été lancée le lundi 14 mai par la ministre en charge de l’Economie numérique.
Ce camp, 5ème du genre, est placé sous le thème « La communauté des Nanas Tech : cinq ans d’inspiration et d’impact au Togo ». Il est organisé en collaboration avec le ministère en charge de l’Economie numérique, de l’Action sociale et de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo. Il réunit une quarantaine de jeunes filles lycéennes, étudiantes et récentes diplômées dénommées « Nanas Tech ».
Cette rencontre vise à consolider les progrès déjà réalisés et à accélérer l’autonomisation des « Nanas Tech » grâce aux Technologies de l’information et de la communication (TIC) qui révolutionnent continuellement le monde du travail au 21ème siècle. Il s’agit aussi de les doter de compétences en technologie pour étoffer leur savoir-faire afin d’accroître leur compétitivité sur le marché de l’emploi. Il est également question de renforcer leurs compétences de leadership et d’entrepreneuriat pour susciter parmi elles des vocations à l’auto-emploi.
Au cours de la rencontre, les participantes se familiariseront avec les outils comme « Web Design & Développement », « Langages de programmation », « Systèmes de gestion de sites Web » et « Applications de conception graphique ». Elles suivront aussi des ateliers de fabrication de « Jerry » dans le laboratoire mobile d’apprentissage scientifique et technologique dénommé « Molab ».
La ministre des Postes et de l’Economie numérique, Mme Cina Lawson a mentionné l’adoption de la loi régissant les transactions électroniques qui contribuera à l’amélioration du climat des affaires. Elle a aussi parlé des mesures incitatives décidées par le gouvernement pour attribuer 20% des marchés publics aux jeunes entrepreneurs et aux femmes afin de booster le e-commerce et d’encourager la création d’entreprise.
La ministre a exhorté les participantes à s’investir pour donner le meilleur d’elles-mêmes et à faire preuve d’audace et d’originalité au cours des travaux afin de s’insérer dans la transition numérique qui leur offre des perspectives inédites et des opportunités enrichissantes.
La présidente de Female Techcamp, Mme Nadège Afoutou a exprimé sa gratitude à la ministre Cina Lawson et à l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo pour leur appui à chaque édition du camp. Elle a émis le vœu de voir le camp s’exporter dans la sous-région afin de créer un cadre de formation de qualité, continue, durable et accessible aux jeunes filles et femmes.
Le directeur de cabinet du ministère de l’Action sociale, de la promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Koffi Gani et l’ambassadeur des Etats Unis, David Gilmour ont salué cette initiative qui œuvre pour la promotion de la gente féminine.
Rappelons que la première phase de « Female Techcamp » s’est déroulée du 23 au 25 avril à Kara.
ATOP/OAF/TGB

Dans la même catégorie