LINA Seven Nimba Administrative Districts Get SCIDA-Liberia COVID-19, SGBV Prevention Training LINA Liberian Police Restores Calm At Guinean Embassy Near Monrovia LINA ‘Gov’t Not In The Business Of Taking People’s Lives’ – Information Minister Inforpress Le ministère de l’Éducation lance des projets «importants» pour les jeunes et les femmes à Praia Inforpress President of INE recognises the need for in-depth reflection on the process of production and dissemination of official statistics AIP Côte d’Ivoire – AIP /Le candidat KKB veut faire la promotion de la méritocratie AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le commandant supérieur de la gendarmerie appelle à la retenue et au calme à Dabou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une consultation bucco-dentaire gratuite en faveur des enfants d’Oumé Infopress Les prix des produits importés ont diminué de 0,9% en septembre Inforpress L’UE est déterminée à poursuivre ses partenariats avec le Cabo Verde pour faire face aux effets de la pandémie de Covid-19

LA MINISTRE DES MINES APPELLE LES SOCIÉTÉS MINIÈRES À AIDER À LA RÉHABILITATION DE LA ROUTE NDIAGANIAO-SANDIARA


  17 Septembre      4        Société (24064),

   

Dakar, 17 sept (APS) – Le ministre des Mines et de la Géologie a appelé jeudi les sociétés minières opérant dans la zone de Ndiaganiao (ouest) à aider cette commune à réfectionner la route qui la relie à Sandiara.

« Nous lançons un appel à toutes les sociétés qui sont dans la zone », a dit Sophie Gladima, leur demandant de mettre à la disposition de cette collectivité territoriale les matériaux dont elle aura besoin pour réfectionner cette route.

Elle a fait ce plaidoyer lors d’une cérémonie de distribution de dons aux populations affectées par les carrières de la région de Thiès.

Sophie Gladima a demandé aux sociétés minières de « soulager l’Etat » en intervenant dans des travaux publics comme la reconstruction de la route Ndiaganiao-Sandiara. « C’est en nous donnant la main que nous pourrons construire ce pays », a-t-elle dit, s’adressant aux responsables des sociétés minières.

La route Sandiara-Ndiaganiao, distante de quatorze kilomètres, est « en très mauvais état depuis quatre à cinq ans », a rappelé le maire de Ndiaganiao, Gana Gning.

« Le président [de la République] avait promis de la réfectionner en 2019 », a-t-il rappelé.

La ministre des Mines et de la Géologie a évoqué le cas de la commune de Joal, où, selon elle, un canal a été construit avec l’aide des sociétés minières, pour l’évacuation des eaux pluviales. Cet ouvrage a permis de réduire l’ampleur des inondations dans cette commune, selon Sophie Gladima.

La contribution des sociétés minières à la construction d’infrastructures dans leur zone d’implantation peut aider à apaiser leurs relations avec les populations locales, a-t-elle dit.

« Cet appel me va droit au cœur », a dit à l’APS le maire de Ndiaganiao, soulignant l’existence de « beaucoup de mines » dans la zone.

Il existe plusieurs routes secondaires à construire pour désenclaver la commune de Ndiaganiao, selon Gana Gning. Il s’agit des routes Ndiaganiao-Tassette, Tassette–Fissel et Ndiaganio-Fissel, a-t-il précisé, souhaitant que la route en latérite Ndiaganiao-Khombole soit bitumée et prolongée jusqu’à Khombole.

La société Gécamines, qui opère dans la commune voisine de Ngoundiane, avait réfectionné la piste Khombole-Ndiaganiao et avait promis de la refaire annuellement, selon M. Gning.

Il dit avoir sollicité le directeur de cette entreprise minière pour la réhabilitation de la route Ndiaganiao-Sandiara, mais son interlocuteur lui avait dit ne pas pouvoir y toucher, arguant qu’il s’agit d’une route départementale, ce qui laisse entendre que sa rénovation ne serait pas l’affaire d’une entreprise privée.

Dans la même catégorie