APS CAN U 23: A JOSEPH KOTO DE VALIDER LE CARTON PLEIN AIP Côte d’Ivoire/ Le Patronat se mobilise pour l’enrôlement de son personnel à la CMU AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin)

La Ministre Kaba Nialé sollicite la BADEA pour améliorer la compétitivité des PMI/PMI en Afrique


Abidjan, 09 sept (AIP)- La ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a sollicité samedi, le soutien de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) en vue de développer et d’amélioration de la compétitivité des Petites et moyennes industries (PMI) et petites et moyennes entreprises (PME).

Selon la Ministre Kaba Nialé, le gouvernement ivoirien a consenti des efforts importants en mettant en œuvre diverses mesures qui ont permis de maintenir une croissance forte de son économie, la stabilité du cadre macro-économique et l’amélioration  de l’environnement de l’affaire.

« Malheureusement, les difficultés liées à l’accès au crédit et aux marchés, à la compétence de la main d’œuvre et à l’acquisition de  technologies plus performantes représentent encore des défis quotidiens pour nos chefs entreprises », a-t-elle dénoncé.

Elle a appelé à une aide aux pays partenaires d’Afrique subsaharienne en vue de soutenir, non seulement, leurs entrepreneurs et leurs startups, mais aussi, de favoriser la compétitivité du tissu industriel en rattrapant le retard technologique afin d’y produire plus et mieux dans les secteurs de croissance.

C’est pourquoi, elle a partagé sa foi, au regard de la qualité des participants à cette rencontre de haut niveau d’Abidjan, qu’ils aboutiront à des conclusions  et à des recommandations qui formeront, pour la stratégie BADEA 2030, un « corpus viable » d’amélioration des activités de la banque et d’atteinte des objectifs de développement des pays bénéficiaires.

La Côte d’Ivoire abrite samedi et dimanche, une réunion ministérielle de haut niveau de la BADEA en vue d’élaborer la stratégie 2030 de cette institution.

fmo

Dans la même catégorie