Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA

La Ministre Kaba Nialé sollicite la BADEA pour améliorer la compétitivité des PMI/PMI en Afrique


Abidjan, 09 sept (AIP)- La ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a sollicité samedi, le soutien de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) en vue de développer et d’amélioration de la compétitivité des Petites et moyennes industries (PMI) et petites et moyennes entreprises (PME).

Selon la Ministre Kaba Nialé, le gouvernement ivoirien a consenti des efforts importants en mettant en œuvre diverses mesures qui ont permis de maintenir une croissance forte de son économie, la stabilité du cadre macro-économique et l’amélioration  de l’environnement de l’affaire.

« Malheureusement, les difficultés liées à l’accès au crédit et aux marchés, à la compétence de la main d’œuvre et à l’acquisition de  technologies plus performantes représentent encore des défis quotidiens pour nos chefs entreprises », a-t-elle dénoncé.

Elle a appelé à une aide aux pays partenaires d’Afrique subsaharienne en vue de soutenir, non seulement, leurs entrepreneurs et leurs startups, mais aussi, de favoriser la compétitivité du tissu industriel en rattrapant le retard technologique afin d’y produire plus et mieux dans les secteurs de croissance.

C’est pourquoi, elle a partagé sa foi, au regard de la qualité des participants à cette rencontre de haut niveau d’Abidjan, qu’ils aboutiront à des conclusions  et à des recommandations qui formeront, pour la stratégie BADEA 2030, un « corpus viable » d’amélioration des activités de la banque et d’atteinte des objectifs de développement des pays bénéficiaires.

La Côte d’Ivoire abrite samedi et dimanche, une réunion ministérielle de haut niveau de la BADEA en vue d’élaborer la stratégie 2030 de cette institution.

fmo

Dans la même catégorie