Inforpress Santo Antão: Projecto “Contribuir para criação do emprego digno às mulheres” contempla 100 mulheres Inforpress CPLP: Ministros debatem temática da biodiversidade e desafios das alterações climáticas no espaço lusófono ACP L’ONU Femmes lance la campagne «16jours d’activisme» en RDC GNA Ghana identifies Pfizer and Modena COVID-19 vaccines for deployment GNA Teshie Tafo engulf with filth, pleas with government for help GNA MTN Ghana Foundation commissions library project at Ebenezer SHS Inforpress VII Fórum “Pensar Safende” debate novas perspectivas e desafios do bairro Safende Inforpress Porto Novo: Associação de pescadores mobiliza cerca de mil contos para montagem de loja de materiais de pesca Inforpress Propriedade Intelectual: IGQPI quer adoptar o País de um sistema “robusto e adequado” APS CAF : MACKY SALL APPORTE SON ONCTION À LA CANDIDATURE DE AUGUSTIN SENGHOR

La mobilisation de professionnels de santé qualifiés est indispensable au service de santé de qualité(Ministre de la santé)


  2 Novembre      9        Santé (8083),

   

Aboisso, 02 nov 2020 (AIP)-Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé a fait savoir que la mobilisation de professionnels de santé qualifiés est indispensable au service de santé de qualité, vendredi 30 octobre 2020 lors de la cérémonie de pose de la première pierre de l’antenne de l’institut national de formation des agents de santé (INFAS) à Assouba dans la commune d’Aboisso.

Pour le ministre Aka Aouélé, la qualité des services de santé dépend de la qualité de la formation des agents de santé répartis rationnellement sur le territoire national. Cette qualité de service de santé permettra d’améliorer la productivité à long terme et la résilience de la population sur tout le territoire, a-t-il fait savoir.

C’est donc ce qui justifie la construction de l’antenne de l’INFAS sur 11 ha. Cette école comprendra plusieurs salles de classe, de laboratoires et des infrastructures sportives pour un coût de six milliards de FCFA.

La construction de cet établissement émane du contrat de désendettement et de développement (C2D).
La coordonnatrice du C2D, Léa Djati Djaté, a affirmé que la construction de cet établissement contribuera à combler l’immense besoin en personnel de santé de qualité. Ce sont donc 106,62 milliards de FCFA qui sont alloués au secteur de la santé à travers le C2D, a-t-elle fait savoir. Les travaux qui ont déjà débuté dureront 15 mois,a-t-on appris.

L’antenne de l’INFAS d’Aboisso, ouverte en 2007, est logée dans des locaux provisoires à Aboisso.

Dans la même catégorie