APS APF : NIASSE PRÔNE UN CHANGEMENT DE PARADIGMES POUR LES PROJETS ET PROGRAMMES DE COOPÉRATION AGP Koundara/Environnement : Un projet pour les communautés impactées par le changement climatique AGP Boké/Santé : « Citoyens et Gouvernance-Santé » en débat dans la région AGP Dixinn/COVID-19: Les mesures sanitaires en vigueur à l’école primaire Dixinn Centre 1 AGP Siguiri/Infrastructure : Remise provisoire d’un nouveau bloc communal. AGP Mamou-Politique : Les citoyens de Konkouré opposés au retour du sous-préfet. APS MBOUR : LES BESOINS EN MOUTONS ESTIMÉS À 50 000 TÊTES (OFFICIEL) APS UNE SUBVENTION DE PLUS DE 40 MILLIONS CFA AUX ACTEURS DE LA RÉGION DE DIOURBEL APS LE SÉLECTIONNEUR DE LA GAMBIE DIT ÊTRE FIER DE SES ATTAQUANTS ÉVOLUANT À BOLOGNE APS SIGNATURE D’UN ACCORD CADRE POUR LA SÉCURITÉ DES JOJ 2022

La mosquée saccagée suite à un affrontement entre frères musulmans à Yorobodi


  31 Mai      17        Religion (519),

   

Tanda, 31 mai (AIP)- Un affrontement entre des frères musulmans de Yorobodi, une localité du département de Sandégué (Nord-Est, région du Gontougo), a fait un mort, de nombreux blessés et la destruction de la grande mosquée, a appris l’AIP.

Selon des témoignages, des troubles ont éclaté samedi alors qu’un bienfaiteur, avec l’accord de l’imam, a procédé à l’agrandissement l’édifice religieux devenu exigu pour la communauté musulmane.

A cette proposition d’agrandissement, certains fidèles ont opté pour la destruction complète de l’édifice religieux qui, selon eux, cacherait des fétiches et bien d’autres objets contraires à la pratique musulmane. Ainsi, face à cette attitude jugée méprisante, des individus seraient venus des villages environnants pour prêter main forte à ceux qui veulent casser l’ancienne mosquée, en vue de la construction d’une autre plus moderne et plus grande. C’est en cassant le bâtiment qu’un pan du mur s’est écroulé sur un habitant qui est mort sur le champ.

La tension est encore montée lorsque des individus surexcités se sont déportés chez l’imam Ouattara Mounir, entraînant des coups de feu. Le guide religieux et sa famille ont eu la vie sauve grâce aux forces de sécurité qui les ont exfiltrés.

Yorobodi, une localité à forte majorité musulmane, est connue surtout par les supposés pouvoirs surnaturels de ses marabouts

Un calme précaire est revenu avec la présence massive des forces de l’ordre.

Dans la même catégorie