ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

La musique interpelle consciemment un message déclaré, selon le pasteur Athoms


  3 Décembre      45        Arts & Cultures (2599), Musique (498),

   

Kinshasa, 03 dec. 2018 (ACP)- Le pasteur Athoms Mbuma de l’église Philadelphie (commune de Barumbu), a révélé lors de son intervention à la conférence que la musique interpelle consciemment un message déclaré qui peut être entendu (primaire) ou sous-entendu (sublimal) parce qu’à travers la musique, il y a soit une intention cachée, soit un sentiment derrière (le cœur).

Pour Ahoms Mbuma, la musique est entendue dans la mesure où l’on écoute les paroles et le message clair à travers les paroles prononcées tandis qu’elle est sous entendue lorsqu’elle démontre le contraire de la première.

Il a , à cet effet, énuméré sept niveaux différents de l’évolution de la musique, à savoir dévotionnelle, d’édification, éducationnelle, académique, populaire, mondaine et diabolique. La musique peut être du domaine culturel, émotionnel et spirituel parce que dans chaque morceau, il y a une sorte de muse. ACP/Kayu/DNM/KGD

Dans la même catégorie