GNA A new healthcare facility opens at the A&C Mall at East Legon GNA Shea production vital for industrial transformation GNA TUC condemns police brutality on nursing mother GNA President urges bold decisions to transform public service INFORPRESS São Vicente: Câmara inaugura conjunto habitacional social do Madeiral num investimento avaliado em 30 mil contos APS Thiès : 161 comités de développement sanitaire à installer d’ici le 31 août (médecin-chef) MAP Gazoduc Maroc-Nigeria : un projet himalayesque à la mesure de deux géants africains MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines APS Financement de la santé : Le Sénégal est sur la bonne voie (Professionnel) APS Décret sur la grande distribution : l’ASCOSEN expose ses préoccupations

La paix définitive passe nécessairement par une réunification des fractions du MFDC, selon Abdoulaye Baldé


  7 Janvier      53        Securité (4309), Société (41120),

   

Ziguinchor, 7 jan (APS) – L’ancien ministre des Forces armées et actuel maire de Ziguinchor (sud), Abdoulaye Baldé, a estimé dimanche que la  »paix définitive tant souhaitée en Casamance devra nécessairement passer par une réunification des différentes fractions du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) ».

 »Pour parvenir à une paix définitive, il faut d’abord mettre en place une stratégie qui vise une réunification au sein du MFDC, pour que cette paix soit une réalité dans la région naturelle de la Casamance », a réagi le maire de Ziguinchor.

Il était dimanche à l’hôpital régional de Ziguinchor pour s’enquérir de l’état de santé des blessés de l’attaque de Borofaye. Il s’est ensuite rendu dans les différents quartiers de Ziguinchor endeuillés par cette attaque, qui a fait 13 morts et six blessés.

Vêtu d’un grand boubou blanc, et accompagné de ses adjoints et de ses collaborateurs, le maire de Ziguinchor a mis en garde contre les inconvénients que peut engendrer le fait de travailler avec une partie des belligérants.

 »A chaque fois qu’on travaille avec une partie des combattants du MFDC, on constate toujours qu’on a du mal à trouver un consensus pour aller vers les négociations », a averti Abdoulaye Baldé, faisant valoir son « expérience dans le gouvernement en tant qu’ancien ministre des Forces Armées et secrétaire général de la Présidence de la République ».

 »Il est impérativement nécessaire de faire le rassemblement de toutes les forces combattantes de la Casamance », a insisté le maire de Ziguinchor, absent de la ville, samedi, au moment des évènements tragiques survenus au lendemain de la libération de deux combattants du MFDC par l’Armée.
OC/MTN/ASG

Dans la même catégorie