MAP CHAN Maroc-2018 (Groupe A/3ème journée): Victoire de la Guinée face à la Mauritanie (1-0) MAP CHAN Maroc-2018 (3ème journée): Le Maroc termine en tête du groupe A GNA Akim Oda gets new slaughter house GNA Tang Palace Hotel wins hotel of the year GNA Two outstanding soldiers return from sponsored trip to Nairobi and Dubai MAP Les ministres des AE du Dialogue « 5+5 » saluent la proposition du Maroc d’organiser une réunion ministérielle dédiée à la jeunesse (Déclaration finale) MAP La Tropicale Amissa Bongo : le Rwandais Joseph Areruya remporte la 13è édition GNA Assemblies must assist local industries – EDG GNA Rotary Club of Winneba inaugurated GNA NGO assists East Gonja Municipal Assembly with borehole

La paix définitive passe nécessairement par une réunification des fractions du MFDC, selon Abdoulaye Baldé


  7 Janvier      36        Securité (3794), Société (34020),

   

Ziguinchor, 7 jan (APS) – L’ancien ministre des Forces armées et actuel maire de Ziguinchor (sud), Abdoulaye Baldé, a estimé dimanche que la  »paix définitive tant souhaitée en Casamance devra nécessairement passer par une réunification des différentes fractions du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) ».

 »Pour parvenir à une paix définitive, il faut d’abord mettre en place une stratégie qui vise une réunification au sein du MFDC, pour que cette paix soit une réalité dans la région naturelle de la Casamance », a réagi le maire de Ziguinchor.

Il était dimanche à l’hôpital régional de Ziguinchor pour s’enquérir de l’état de santé des blessés de l’attaque de Borofaye. Il s’est ensuite rendu dans les différents quartiers de Ziguinchor endeuillés par cette attaque, qui a fait 13 morts et six blessés.

Vêtu d’un grand boubou blanc, et accompagné de ses adjoints et de ses collaborateurs, le maire de Ziguinchor a mis en garde contre les inconvénients que peut engendrer le fait de travailler avec une partie des belligérants.

 »A chaque fois qu’on travaille avec une partie des combattants du MFDC, on constate toujours qu’on a du mal à trouver un consensus pour aller vers les négociations », a averti Abdoulaye Baldé, faisant valoir son « expérience dans le gouvernement en tant qu’ancien ministre des Forces Armées et secrétaire général de la Présidence de la République ».

 »Il est impérativement nécessaire de faire le rassemblement de toutes les forces combattantes de la Casamance », a insisté le maire de Ziguinchor, absent de la ville, samedi, au moment des évènements tragiques survenus au lendemain de la libération de deux combattants du MFDC par l’Armée.
OC/MTN/ASG

Dans la même catégorie