APS L’AFRIQUE RISQUE D’ÊTRE LA ‘’GRANDE OUBLIÉE DES VACCINS’’, SELON L’OMS APS MAÏGA REVIENT SUR ‘’LA FORCE’’ DU SUPER DIAMONO ET RELÈVE ‘’LA FACILITÉ’’ DES JEUNES MUSICIENS APS MENDICITÉ DES ENFANTS : LA RADDHO RÉCLAME LE VOTE DE LA LOI SUR LES ‘’DAARA’’ APS DU BEAU MONDE À PRAIA POUR L’AG DE LA ZONE A DE L’UFOA À PRAIA, LA PRÉSIDENCE DE LA CAF EN LIGNE DE MIRE APS GERSON DE MELO SE RÉJOUIT DE L’INTÉRÊT SUSCITÉ PAR L’AG DE L’UFOA/A GNA Biden’s Presidency should promote global multilateralism – Antwi-Danso GNA GFD commends President Akufo-Addo on the nomination of Dr Makubu GNA Pay attention to infrastructure development in your second term-Dr Antwi-Danso tells gov’t GNA Ahafo NPP, NYA congratulate Freda Prempeh GNA 85th ECOWAS Council of Ministers meeting ends

La plénière du Sénat adopte à la majorité le budget 2021 de l’Etat


  18 Décembre      17        Politique (14340),

   

Yamoussoukro, 18 déc 2020 (AIP) – La chambre haute du parlement réunie en plénière, jeudi 17 décembre 2020, à Yamoussoukro, a adopté à la majorité des suffrages exprimés le projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2021 qui s’équilibre en ressources et en charges à 8 398,9 milliards de francs CFA.

Ce budget enregistre une progression de 6,9% par rapport au budget initial 2020 avec une projection budgétaire en 2022 estimée à 9 339,3 milliards de francs CFA et 9 945,3 milliards de francs en 2023.

Dix sénateurs se sont abstenus de voter cette loi. Un député a voté contre et 68 sages l’ont adopté au terme de la séance plénière de délibération présidée par la sénatrice Bobi Assa Emilienne.

Au cours des travaux le Sénat a également voté la loi de finances portant règlement pour l’année 2019 qui arrête définitivement les comptes de gestion budgétaire au titre de cette année-là.

La chambre des sages a donné son accord au moyen d’un vote massif pour le projet de loi rectificative portant budget de l’Etat pour l’année 2020 rendu nécessaire pour tenir compte notamment des deux plans de riposte contre la pandémie du coronavirus.

Un plan de riposte sanitaire d’un montant de 95,9 milliards de francs CFA pour contenir l’évolution de la pandémie du Covid-19 et un plan de soutien économique, social et humanitaire évalué à 1700 milliards de francs CFA pour atténuer ses effets négatifs sur l’économie et la vie sociale ont été adoptés.

La prochaine séance plénière du Sénat a lieu, mardi 22 décembre 2020, et sera consacrée à la clôture de la session ordinaire 2020.

(AIP)

Dans la même catégorie