AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

La police de Daoukro exhorte les populations à s’approprier les actions de cohésion sociale


  21 Novembre      2        Justice (940),

   

Daoukro, 21 nov 2020 (AIP)- Le commissaire de police de Daoukro, Coulibaly Kikoun Aimé, a exhorté, vendredi 20 novembre 2020, les populations à s’approprier les actions de cohésion sociale post-crise pour un retour définitif à la paix lors de la présentation du point de la crise à la presse.

 » Chères populations de Daoukro, appropriez-vous les actions de paix, de cohésion sociale, de vivre ensemble et d’altruisme. Soyez au-delà des différences sociales et cultuelles après les actions communautaires post-électorales que nos services de police ont eu avec vous, pour un retour définitif à la paix et soyez de bons auteurs d’une vie sociale paisible », a conseillé, le commissaire Coulibaly.

Pendant ces crises, plusieurs dégâts matériels et des pertes en vies humaines ont été enregistrés, créant une atmosphère de méfiance.

Pour mettre fin à ces crises, le commissaire de police, aidé dans sa tâche par des élus locaux, ont mené des actions de sensibilisation envers les populations des différents quartiers via les présidents de jeunesse. « Nous étions présents de façon récurrente sur le terrain auprès des chefs de communautés et des personnes ressources pour les emmener à prôner la paix » a-t-il fait savoir .

Ces démarches ont apporté cet apaisement et aujourd’hui un comité de veille composé de Baoulé, de Malinké et de la CEDEAO veille au grain pour que cette accalmie perdure.

Concernant les crises qui se sont produites à Daoukro, la première s’est déroulée du 9 au 10 décembre 2019 suite à une agression de deux personnes à l’arme blanche. Heureusement cette agression n’a fait aucun mort, mais à enregistré de nombreux blessés et dégâts matériels.
Les deux dernières crises se sont produites dans les mois d’août et d’octobre lors de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans la même catégorie