APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

LA POLITIQUE D’INVESTISSEMENT DANS LES INFRASTRUCTURES VA SE POURSUIVRE (MACKY SALL)


  29 Septembre      8        Economie (10053),

   

Diamniadio, 29 sept (APS) – Le chef de l’Etat sénégalais a assuré mardi de la poursuite de la politique d’investissement massif dans la réalisation d’infrastructures notamment routières.

‘’L’Etat ne va pas abandonner sa politique de construction des infrastructures et va les poursuivre dans la mise en œuvre du deuxième Plan d’actions prioritaires(PAPII) du Plan Sénégal émergent(PSE)’’, a-t-il indiqué lors d’un conseil présidentiel consacré à la relance économique.

‘’La construction des infrastructures va se poursuivre. Nous n’allons pas abandonner la construction d’infrastructures notamment le système routier à travers une articulation des pistes de productions avec les routes et les autoroutes’’, a-t-il souligné.

Il a insisté sur le fait que la mise en œuvre des projets d’infrastructures lancés les années précédentes par le gouvernement avait valu au pays une croissance forte soutenue et régulière.

Macky Sall a par ailleurs souligné la nécessité d’accorder la priorité à la souveraineté alimentaire durant les trois années à venir à travers un plus grand soutien à l’agriculture, à l’élevage à la pêche et au secteur pharmaceutique

Il n’a pas non plus manqué d’exprimer le souhait de booster davantage l’industrie hôtelière, l’économie numérique, le tourisme, le secteur du logement.

Le chef de l’Etat a par ailleurs signalé que le Plan d’actions prioritaire (PAP II) nécessitant un financement de 22,3 milliards d’Euros ne se substituait pas au Plan Sénégal émergent, lequel demeure la référentielle en matière de développement économique et social du pays.

Dans la même catégorie