AIP Côte d’Ivoire/ L’amnistie est une « opportunité à ne pas galvauder » (Porte-Parole du gouvernement) ATOP Rencontre nationale de l’academie politique des femmes leaders et remise de certificats aux academiciennes du cycle 2018 ATOP Les trois meilleurs projets beneficient chacun d’une subvention de 1.500.000 fcfa ATOP LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats AIP Côte d’Ivoire / Le village de Blahou (San Pedro) désormais électrifié AIP Côte d’Ivoire / 306,8 milliards de FCFA approuvés par la BOAD au premier trimestre 2018 AIP Côte d’Ivoire / La question de l’énergie solaire au centre des 45 ans de la BOAD GNA Parents should encourage children to pursue higher education – chief GNA Churches urged to complement government’s efforts in skills training GNA UNFPA holds sexual education for youth of James Town

La politique, sujet phare à la Une des quotidiens burkinabè


  12 Septembre      10        Médias (2907),

   

Ouagadougou, 12 sept. 2018 (AIB)- Les quotidiens burkinabè de ce mercredi traitent de l’actualité politique nationale essentiellement marquée par la conférence de presse animée, la veille, par l’opposition, ainsi que la sortie de l’Union pour la république et la démocratie (URD), un nouveau parti.

«Paysage politique burkinabè: L’URD d’Elisée Kiemdé fait son entrée», arbore à sa Une, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso qui informe que le nouveau parti a été présenté, hier mardi à Ouagadougou, lors d’une conférence de presse.

Le journal rapporte que des dires de ses fondateurs, c’est un parti d’obédience social-démocrate «se réclamant ni de l’opposition ni de la majorité présidentielle et dont l’ambition est la conquête du pouvoir».

Pour sa part, Le Pays, autre quotidien privé, affiche en première page, l’image et les propos du président de l’URD, Albert Elisée Kiemdé qui dit : «Nous ne nous définissons ni de la majorité ni de l’opposition».

Sidwaya, le quotidien à capitaux publics relate que le président Kiemdé a fait observer que «les Burkinabè doivent être solidaires pour combattre l’ennemi terroriste».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, se contente de titrer : «Union pour la république et la démocratie (URD) : Première sortie».

La même publication consacre sa manchette à la conférence de presse animée, hier mardi, par des partis affiliés au Chef de file de l’opposition politique (CFOP).

«Marche-meeting du 29 septembre : +Nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir s’affole», titre L’Observateur Paalga, reprenant les propos de Mamadou Kabré, l’un des deux animateurs de la conférence de presse de l’opposition.

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso mentionne en guise de titre: «Marche de l’opposition politique : +le 29 septembre, Roch et son gouvernement vont sortir de leur doux sommeil+».

Le confrère qui rapporte ainsi les propos des conférenciers, rappelle qu’«après un mois de suspension, l’opposition politique burkinabè a repris ses points de presse hebdomadaires».

Et de préciser que hier mardi, c’étaient Adama Séré, président du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDE-BF) et Mamadou Kabré, président de PRIT-Lannaya qui ont échangé avec les journalistes, durant plus d’une heure.

Agence d’information du Burkina

Dans la même catégorie