AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

La population d’Idénan sensibilisée sur la lutte contre les grossesses en milieu scolaire


  5 Février      19        Société (29567),

   

Porto-Novo, 05 fév. 2021 (ABP) – Les responsables de l’Association béninoise d’assistance à l’enfant et la famille (ABAEF) assistés de ceux du centre de promotion sociale (CPS) de Kétou ont sensibilisé ce jeudi, la population d’Idénan dans la commune de Kétou sur la lutte contre les grossesses en milieu scolaire et la promotion du droit de la jeune fille, en présence d’élus locaux et sages de la localité.
A cette séance de sensibilisation, les initiateurs ont entretenu l’assistance sur le contenu de la loi N°2015-08 du 08 décembre 2015 portant code de l’enfant en République du Bénin et celui de la loi N°2011-26 portant prévention et répression des violences faites aux femmes.
Selon la présidente de l’ABAEF, Céline Dagba Sodjiédo, l’enfant est précieux pour l’Etat et pour les uns et les autres. Elle a souligné et insisté, à cet effet, sur la nécessité de faire respecter le droit des enfants et de les amener également à accomplir leur devoir, avant de notifier que les grossesses en milieu scolaire constituent un fléau qui menace le système éducatif en Afrique en général et plus particulièrement au Bénin. Elles freinent l’épanouissement, la scolarisation et l’éducation des filles, a précisé Céline Dagba Sodjiédo.
Les responsabilités de l’Etat par rapport aux droits de l’enfant, les dispositions du code abordant les questions sur les violences sexuelles, de la grossesse précoce et les sanctions prévues par la loi ont été portées à la connaissance des participants.
Parlant du contenu de la loi N°2011-26 portant prévention et répression des violences faites aux femmes, les membres de la délégation de l’ABAEF ont montré aux uns et aux autres, les différentes formes de violences basées sur le genre, les mesures de sensibilisation, de prévention et de détention ainsi que les sanctions prévues. Ils ont par ailleurs, appelé au respect du contenu des deux lois une fois sensibilisés à propos.
Une initiative qu’ont salué les participants qui ont exprimé des préoccupations, relatives aux cas de mariage forcé, démarches à mener pour une lutte efficace contre les violences sur mineur, la prostitution forcée et autres, aux membres de la délégation, avant d’appeler à la pérennisation de la rencontre et au soutien de l’association aux victimes, pour une application réelle de la loi.
Cette séance de sensibilisation, faut-il le rappeler, entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Amplification de la lutte contre les grossesses en milieu scolaire et promotion du droit de la jeune fille dans le département du Plateau en République du Bénin ». Un projet initié dans le cadre d’un partenariat entre Open Society Initiative For West Africa (OSIWA) et ABAEF.

Dans la même catégorie