MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) ANP Atelier de restitution des résultats du diagnostic participatif auprès des services techniques et partenaires AGP La BDEAC réaffirme sa volonté d’accompagner le Gabon AGP Guinée-CEDEAO : Conclave sur la mise en place d’un système de certification de personnes AGP Guinée-Agro-industrie : « Si les FAPA étaient maintenues, la Guinée serait auto suffisante aujourd’hui », dixit Pr Alpha Condé APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry

La présence du Sénégal au Salon maghrébin du livre d’Oujda témoigne de la solidité des liens culturels avec le Maroc (conseiller du président sénégalais)


  23 Septembre      67        Culture (2144), Livres (310),

   

Oujda, 23/09/2017 (MAP) – La présence du Sénégal comme invité d’honneur au premier Salon maghrébin du livre « Lettres du Maghreb », qui se tient à Oujda sous le thème « Dire la jeunesse, écrire l’espoir », reflète la solidité des liens culturels séculaires liant les deux pays, a affirmé le conseiller spécial du président de la république sénégalaise, Hamidou Dia.

«La participation du Sénégal à ce salon du livre maghrébin reflète la solidité des liens séculaires entre les deux pays», a souligné M. Hamidou, dans un entretien accordé à la MAP en marge de la première édition du salon maghrébin du livre qui se tient du 21 au 24 septembre sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

«Nous sommes très honorés que le Maroc a pensé à nous encore une fois», a-t-il indiqué, plaidant pour plus d’efforts pour renforcer davantage ces liens culturels au service du rapprochement entre les deux peuples.

«Les Marocains sont très présents au Sénégal. Ils participent à la culture sénégalaise», a fait remarquer M. Hamidou, ajoutant que le salon maghrébin du livre est «une excellente initiative» au vu du rôle de la culture dans le renforcement des relations entre les pays et les principes du vivre-ensemble et d’ouverture sur l’autre.

Le responsable sénégalais, également professeur titulaire de philosophie, a noté par ailleurs les points communs entre la littérature sénégalaise et maghrébine en ce sens «qu’ici et là, se sont les mêmes questionnements et problématiques qui se posent».

Il n’a pas manqué de mettre l’accent sur le rôle de premier plan que joue le Maroc dans la promotion de l’islam tolérant et du juste milieu en Afrique, rappelant que la première grande mosquée de Dakar a été construite par Feu SM Hassan II.

La première édition du Salon maghrébin du livre « Lettres du Maghreb », initié sous le thème ‘ »Dire la jeunesse, écrire l’espoir » s’est ouverte, jeudi soir à Oujda, avec la participation de près de 200 intellectuels et professionnels de l’édition du Maghreb et d’ailleurs.

Il s’agit du premier salon de cette envergure dédié aux écrivains maghrébins dans la région. Il se veut un espace de débat et d’échange et nourri l’ambition de devenir une véritable vitrine pour la littérature marocaine et maghrébine.

Un stand donnant à voir des publications d’écrivains Sénégalais a été mis en place au milieu du salon «Lettres du Maghreb», qui s’étale sur une superficie de 5.000 m2.

La littérature sénégalaise a été également invitée à ce salon dans le cadre d’une rencontre organisée vendredi sur le thème «écrire et créer au Sénégal» avec la participation d’intellectuels notamment du Sénégal, du Cameroun et du Maroc.

Une cinquantaine d’exposants dont des institutions publiques, des maisons d’édition et des librairies exposent leurs publications aux visiteurs dans le cadre de ce salon maghrébin du livre, dont les journées sont ponctuées de tables rondes, d’ateliers de formation, de lectures poétiques et de projections.(MAP)

Dans la même catégorie