MAP Djibouti : La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran MAP Mali: La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran APS CHAN 2023 : ‘Madagascar va tout donner pour battre le Sénégal (entraineur) AIP La 2e édition du cross Joseph Tarègue lancée à Bouaké APS L’Etat va tout faire pour éviter un nouvel incendie au marché Ocass de Touba (Antoine Diome) APS Aliou Sow appelle les maires à investir dans le développement culturel APS Les migrantes, héroïnes négligées du développement économique APS Abdou Karim Fofana :  »Le Sénégal est propriétaire de son Train express régional. » APS Les activités de la 7e FIKA officiellement lancées APS Dakar remporte le grand prix Douta Seck du Fesnac

La procédure du dépôt légal expliquée aux auteurs des œuvres littéraires à Bohicon


  26 Octobre      495        Culture (815),

   

Porto-Novo, 26 Oct. (ABP)- Le Directeur général de la bibliothèque nationale du Bénin Innocent Assogba échangé les auteurs des œuvres littéraires sur le dépôt légal, la procédure d’obtention des numéros ISBN et ISSN à l’occasion d’une séance animée ce vendredi en compagnie du chef du service de dépôt légal et de la bibliographie nationale, Marie-Hélène Kpoviessi et du directeur départemental du tourisme de la culture et des arts du Zou, Charles Glèlè Kakaï.
Selon Marie – Hélène Kpoviessi « pour procéder à un dépôt légal, il faut disposer du BAT, Bon à Tirer, une facture pro-forma de l’imprimeur d’une valeur de 7500f pour les livres dont 2500f pour le dépôt légal et 5000f l’Isbn ». Pour les publications en série, poursuit- elle, « il faut 12500f soit 2500f pour le dépôt légal et 10.000f pour l’Issn ».
« Les documents apportés doivent avoir les informations nécessaires pour renseigner les différents champs dont la bibliothèque a besoin pour le service demandé » précise-t-elle.
Les écrivains et imprimeurs, ont exposé au cours de la séance, les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur corporation. Il s’agit entre autres de la piraterie des œuvres littéraires et les difficultés d’accès aux services de la bibliothèque nationale.
Le directeur général de la bibliothèque nationale, Innocent Assogna, a promis aux acteurs que « les réformes en cours faciliteront le dépôt légal et les procédures d’obtention des numéros ISBN et ISSN, sous peu ».
Au sujet de l’épineuse question de la piraterie, il compte rencontrer le directeur du BUBEDRA en vue de réfléchir aux mesures devant garantir la sécurité des œuvres.
A l’occasion, le directeur départemental du Tourisme de la Culture et des Arts du Zou a annoncé « le retour imminent de la bibliothèque départementale dans le Zou ».

Dans la même catégorie