MAP Le Maroc siège dans trois instances de l’Union parlementaire des États membres de l’OCI MAP La Côte d’Ivoire perd 7% de son PIB chaque année du fait des accidents de la circulation (ministre) APS SENEGAL-LITTERATURE-GENRE / “Mauvaise Pente’’, un roman fruit du vécu de son auteure, Aminata Seck MAP Le Burkina renforce les mesures de sécurité face aux risques d’attaques terroristes MAP Le CCG salue l’Initiative Africaine Atlantique de SM le Roi ANP Niger: Malgré l’augmentation du prix du gasoil, celui de l’électricité reste inchangé MAP Kenya: 5 terroristes tués par la police près de la frontière somalienne MAP Grande Corne de l’Afrique: plus de 58 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire APS SENEGAL-CUBA-DIPLOMATIE / Lancement à Dakar des célébrations du 50e anniversaire des relations sénégalo-cubaines APS SENEGAL-JEUNESSE-INFRASTRUCTURES / Diourbel : la maison de la jeunesse sera réceptionnée “dans deux mois” (ministre)

La prochaine mission du FMI au Gabon en janvier 2024


  29 Novembre      40        Economie (20587),

 

Libreville, 29/11/2023 (MAP) – Le Représentant résident du FMI au Gabon, Agou Gomez a annoncé à l’issue d’une rencontre à Libreville avec le ministre de l’Economie, Mays Mouissi que la prochaine mission de l’institution de Breton Wood dans le pays est prévue en fin janvier 2024.

«L’essentiel aujourd’hui c’est faire un état précis de la situation du pays économiquement et financièrement», a précisé M. Agou.

Le présentant du FMI a tout de même rappelé que le retard concernant cette 3ème revue date déjà de fin 2022. Ce retard a été rendu excessif avec la période électorale que le Gabon a connue, a-t-il ajouté.

«Aujourd’hui, la priorité du FMI et du Gabon c’est faire un état précis de la situation économique, sociale et politique du pays», a-t-il insisté.

Le 28 juillet 2021, le conseil d’administration du FMI a approuvé un accord élargi au titre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC), d’un montant de 388,8 millions de DTS (environ 553.2 millions de dollars). L’achèvement de ses première et deuxième revues avait abouti aux décaissements d’environ 263.63 millions de dollars.

L’accord prend fin en juin 2024.

Dans la même catégorie