GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

La production annuelle du diamant en RDC pour l’exercice 2018 évaluée à 15.131.209,75 carats


  15 Mars      13        Economie (22838),

   

Kinshasa, 15 mars 2019 (ACP).- La production annuelle du diamant en RDC pour l’exercice 2018 est évaluée à 15.131.209,75 (quinze millions cent trente-un mille, deux cent- neuf soixante-quinze centième) carats, indiquent les statistiques minières du ministère des Mines dont la copie est reçue vendredi à l’ACP.

Selon ces statistiques, la production pour cet exercice concerne la production industrielle et artisanale. La production industrielle s’élève à 3.201.797, 54 (trois millions, deux cent-un mille, sept cent quatre-vingt-dix-sept, cinquante-quatre centième) carats tandis que la production artisanale se situe à 11.929.412,21 (onze millions, neuf cent vingt-neuf, quatre cent douze, vingt-un centième) carats.

En ce qui concerne l’exportation du diamant, la source note que le gouvernement a exporté 2.955.242,32 (deux millions, neuf cent cinquante-cinq mille, deux cent quarante-deux, trente-deux centième) carats du diamant industriel pour valeur de 58.412.919,21 (cinquante-huit millions, quatre cent-douze mille, neuf cent dix-neuf, vingt-un cents) USD.

Pour le diamant artisanal, 12.680.205,14 (douze millions, six cent quatre-vingt, deux cent-cinq, quatorze cents) carats ont été également exporté, représentant une valeur de 130.070.143,79 (cent trente millions, soixante-dix mille, cent quarante-trois, soixante-dix-neuf cents) USD.

L’analyse de la production industrielle et celle artisanale démontre que l’exploitation en industrie est faible par rapport à celle en artisanale. Les revenus de la vente en artisanale demeurent supérieure par rapport à la vente industrielle.

Ce qui revient à dire qu’un petit groupe d’exploitants profitent plus que la population congolaise prise dans son ensemble, d’où la nécessité pour le gouvernement d’intéresser les partenaires pour une exploitation industrielle afin que l’Etat congolais puisse partager les richesses d’une manière égale en finançant des projets de développement.

Dans la même catégorie