AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

La promotion du tourisme interne « reste faible » au Sénégal (officiel)


  23 Décembre      32        Développement durable (3820), Economie (24036),

   

Dakar, 23 déc 2017 – (APS) – La promotion du tourisme interne est « encore faible » au Sénégal a soutenu, samedi à Dakar, le directeur général de l’investissement et de la promotion touristique (DIPT), Amdy Sène.

« Les retombées du tourisme local au Sénégal tournent autour de 32,6%, celles du tourisme international sont de 54% et celles du tourisme d’affaires à 63,8% », a dit M. Sène qui intervenait à un panel sur le thème : « le Sénégal à l’heure de la promotion du tourisme interne », à la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Selon lui, le patron de la DIPT, « le Sénégal présente plusieurs atouts aux plans climatique, économique, social, culturel, politique et infrastructurel, favorables au développement de l’activité touristique ».

« La décentralisation et la territorialisation des politiques publiques sont également des opportunités certaines pour le développement du tourisme » a analysé Amdy Sène.

Parmi les nombreuses stratégies nécessaires au développement du tourisme local, M. Sène a listé la promotion d’une politique de distribution à travers la baisse du coût des factures de production durant la saison.

« Pour une bonne relance du tourisme interne au Sénégal, il faudra surtout mieux organiser le développement du tourisme social et associatif en impliquant les écoles et la presse également », a-t-il fait valoir.

M. Sène a noté que « la promotion du tourisme suppose un dialogue permanent entre les secteurs privés et publics qui sont appelés à apporter des solutions durables ».

« La demande potentielle pour le développement du tourisme interne est réelle. Il faut un recentrage de la communication de manière à inciter les résidents », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence nationale de promotion touristique, Bamba Mbow a estimé qu' » »il faut changer la perception que les concitoyens ont sur le tourisme interne ».

Pour M. Mbow, « il est impérieux d’amener les citoyens sénégalais à s’approprier du tourisme local en menant des actions permanentes et non sporadiques ».

AMN/PON

Dans la même catégorie