ANP Journée mondiale de l’eau : Rendre cette ressource accessible à tous d’ici 2030 AIP La ville de Casablanca est un hub de la Smart City en Afrique (Dg Casa Events) AIP Une convention signée pour l’achat de 200.000 t de noix de cajou origine Côte d’Ivoire AIP Un groupe vietnamien veut implanter une usine de transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Félix Anoblé exhorte les acteurs des PME à plus de professionnalisme MAP Le Maroc, l’OCDE et le Conseil mondial de l’eau s’associent en faveur de la sécurité de l’eau en Afrique AIP La Côte d’Ivoire obtient son ticket pour la coupe du monde de la boulangerie MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)

La promotion du tourisme interne « reste faible » au Sénégal (officiel)


  23 Décembre      28        Développement durable (3795), Economie (22865),

   

Dakar, 23 déc 2017 – (APS) – La promotion du tourisme interne est « encore faible » au Sénégal a soutenu, samedi à Dakar, le directeur général de l’investissement et de la promotion touristique (DIPT), Amdy Sène.

« Les retombées du tourisme local au Sénégal tournent autour de 32,6%, celles du tourisme international sont de 54% et celles du tourisme d’affaires à 63,8% », a dit M. Sène qui intervenait à un panel sur le thème : « le Sénégal à l’heure de la promotion du tourisme interne », à la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Selon lui, le patron de la DIPT, « le Sénégal présente plusieurs atouts aux plans climatique, économique, social, culturel, politique et infrastructurel, favorables au développement de l’activité touristique ».

« La décentralisation et la territorialisation des politiques publiques sont également des opportunités certaines pour le développement du tourisme » a analysé Amdy Sène.

Parmi les nombreuses stratégies nécessaires au développement du tourisme local, M. Sène a listé la promotion d’une politique de distribution à travers la baisse du coût des factures de production durant la saison.

« Pour une bonne relance du tourisme interne au Sénégal, il faudra surtout mieux organiser le développement du tourisme social et associatif en impliquant les écoles et la presse également », a-t-il fait valoir.

M. Sène a noté que « la promotion du tourisme suppose un dialogue permanent entre les secteurs privés et publics qui sont appelés à apporter des solutions durables ».

« La demande potentielle pour le développement du tourisme interne est réelle. Il faut un recentrage de la communication de manière à inciter les résidents », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence nationale de promotion touristique, Bamba Mbow a estimé qu' » »il faut changer la perception que les concitoyens ont sur le tourisme interne ».

Pour M. Mbow, « il est impérieux d’amener les citoyens sénégalais à s’approprier du tourisme local en menant des actions permanentes et non sporadiques ».

AMN/PON

Dans la même catégorie