ACP L’ONU soutient une approche holistique pour la sécurisation de la région des Grands lacs APS KAFFRINE : DU RIZ D’UNE VALEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS OFFERTS À 2.716 MÉNAGES APS KAOLACK : LA SDES AMBITIONNE DE CRÉER UNE UNITÉ INDUSTRIELLE GNA President inspects projects for economic growth GNA John Mahama resumes Bono Regional tour GNA GRNMA supports members in Upper East Region GNA Queens Senior High School gets ultra-Modern science laboratory GNA Registrar-General opens Bono Regional Office GNA Asante Juaben gets food bank GNA Monetary Policy Committee maintains policy rate at 14. 5 per cent

La proposition de loi sur la formation militaire obligatoire des jeunes jugée inopportune


  25 Août      12        Société (23161),

   

Kinshasa, 25 août 2020(ACP).- La présidente de la fondation « Iranga », Liliane Iranga a jugé mardi, inopportun la proposition de loi sur la formation militaire obligatoire des jeunes de 18 à 25 ans déposée à l’Assemblée nationale par le député Daniel Mbau.

 

Au cours d’un entretien avec l’ACP, Liliane Iranga a estimé les jeunes ont besoin de voir l’Etat congolais amélioré leur condition de vie sur le plan de l’éducation, de la sécurité, de la santé et de l’emploi.

« En tant que structure qui s’occupé de l’encadrement des orphelins victimes des conflits armés et des guerres ainsi que des jeunes, nous voulons que l’Assemblée nationale sursoit  cette proposition de loi afin de permettre au gouvernement congolais de toucher le gros problème qui mine la jeunesse« , a-t-elle indiqué.

 

Pour Liliane Iranga, l’honorable Daniel Mbau devrait plutôt plaider pour l’amélioration des conditions de vie de la Jeunesse et voir ce qui les touche directement, car il y a des enfants victimes des conflits armés, ceux  de rues  qui sont un vrai problème  pour  le pays.

 

« Nous comptons organiser dans les jours qui viennent plusieurs démarches pour barrer la route à cette proposition de loi qui ne profite pas à la jeunesse congolaise« , a conclu Liliane Iranga

Dans la même catégorie