AGP Mamou: Inauguration de plusieurs infrastructures sociales de base à Bhouria AGP Kankan : Près de 10 hectares d’une plantation d’anacardiers et d’orangers ravagés par le feu MAP L’Afrique du Sud, « un pays qui s’effondre » après des années de corruption (opposition) MAP Le plus grand système de câbles sous-marins au monde arrive en Afrique du Sud MAP Dix partis politiques en lice pour les élections sénatoriales au Cameroun MAP « Symphonie africaine”: une fresque murale de l’artiste Moustapha Zoufri embellit une façade du musée Mohammed VI d’arts moderne et contemporain MAP L’Afrique détient la clé de la sécurité alimentaire mondiale (PDG de l’OCP) MAP Afrique subsaharienne: L’emploi, « principal moteur d’adhésion » aux groupes extrémistes violents, selon l’ONU MAP Mali: entretiens entre le président malien et le ministre russe des Affaires étrangères APS Le lycée de Mbacké dans une dynamique de performances (proviseur)

La propriété intellectuelle, un levier de l’industrialisation


  14 Septembre      22        Industrie (189), Technologie (781),

   

BRAZZAVILLE, 13 SEPT (ACI)-Le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public privé, M. Christel Denis Sassou Nguesso a souligné, le 13 septembre à Brazzaville, l’importance du rôle de la propriété intellectuelle et l’innovation dans le développement technologique et industriel des Etats.
Il s’est exprimé lors de la 23e journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle placée sous le thème «Propriété intellectuelle: levier de l’industrialisation et de la diversification économique en Afrique».
Dans sa déclaration lue en lieu et place du ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, M. Nicéphore Fylla de Saint-Eudes empêché, M. Christel Sassou Nguesso a fait savoir que le choix de ce thème s’explique par la volonté d’utiliser la propriété intellectuelle comme un levier important du processus de développement industriel et de diversification des économies des Etats.
Le but de cette journée est de sensibiliser les inventeurs, les innovateurs, les industriels, les opérateurs économiques et les investisseurs potentiels, sur le rôle de la propriété intellectuelle et l’innovation.  De même de réfléchir et de projeter pour envisager l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) du futur, et de  la place qui doit être accordée à la propriété intellectuelle dans les politiques d’industrialisation et de diversification des économies africaines.
Au plan national, le gouvernement dans sa politique visant le développement socio-économique du pays, a fait de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle, un maillon essentiel pour le développement industriel, la création des richesses, des emplois et de la diversification de son économie, indique la déclaration.
«Le gouvernement ne ménagera aucun effort, à   encourager et à accompagner toute initiative publique ou privée, dont le but est la création et le développement d’entreprises par l’utilisation stratégique et efficace de la propriété intellectuelle», a laissé entendre le ministre en charge de la coopération.
A en croire M. Christel Sassou Nguesso avec toutes les potentialités dont regorge l’espace Oapi en général et le Congo en particulier, l’industrialisation deviendra une réalité dans les Etats membres de l’Oapi.
Au niveau international, cette célébration est marquée par  le soixantenaire de l’Oapi et l’organisation du 16 au 19 novembre prochain de la 9e édition du Salon africain de l’invention et de l’entreprise innovante à Abidjan en Côte d’Ivoire, afin d’accompagner l’effort de développement technologique et industriel de ses Etats membres. Ce salon se tient tous les deux ans, dans l’un des Etats membres,  précise la déclaration.
En outre, cette journée va permettre aux autorités de relever les défis de l’industrialisation de l’Afrique et de la diversification de son économie. «Cette volonté sera manifesté par l’organisation d’un sommet des Chefs d’Etats sur l’Industrialisation et la diversité économique prévu pour le 25 novembre prochain à Niamey au Niger», a ajouté M. Christel Sassou Nguesso.
Cette journée permet, entre autres, de revisiter l’histoire de l’Oapi,  de situer sa contribution dans le développement technologique, industriel et dans la diversification économique dans les états. Également, de relever les projets en cours et futurs de l’Oapi et l’impact escompté pour marquer sa contribution au développement socio-économique.
Instituée en 1999 par la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de l’Union Africaine, la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle commémorée le 13 septembre de chaque année.
Elle est l’occasion pour les Etats, la société civile et les partenaires au développement, d’analyser les politiques, les stratégies et les pratiques impliquant la propriété intellectuelle et la technologie, en vue de parvenir à une diversification de l’économie des Etats.

Dans la même catégorie