GNA NPP Parliamentary Candidate for Bibiani seeks God’s Protection GNA Unemployed grabbed over auto theft GNA Lucky Ayisah wins 2020 Gold Fields PGA Championship APS DES INGÉNIEURS CHINOIS SERONT LÀ AU MOIS DE DÉCEMBRE POUR LA RÉHABILITATION DU STADE, SELON MATAR BA APS A NIAMEY, L’OCI ADOPTE UNE RÉSOLUTION CONTRE LE TERRORISME AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: les parents appelés à entourer leurs enfants d’amour AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 270 jeunes de Bédiala bénéficieront de financements d’ici fin 2020 (Ministre de la promotion de la jeunesse) AIP Côte d’Ivoire –AIP / Réhabilitation prochaine du barrage Tialoni (Boundiali) APS L’ANPS OFFRE DES KITS SANITAIRES AUX JOURNALISTES SPORTIFS DE THIÈS APS UN PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT DU PARC PIROGUIER LANCÉ À MBOUR

La prudence de mise dans les dépenses pour éviter un endettement au conseil régional du Kabadougou


  28 Octobre      17        Société (25409),

   

Odienné, 28 oct 2020 (AIP)- La prudence va être de mise dans l’engagement des dépenses au titre de l’exercice budgétaire 2020 du conseil régional du Kabadougou, a fait comprendre le président Souleymane Koné, soulignant un risque d’endettement lié à la faiblesse du taux de recouvrement des recettes.

Pour une prévision de quelque 1,9 milliard F CFA, le conseil  est autour d’un taux de recouvrement de l’ordre de 41%, au troisième trimestre d’exécution du budget 2020. Au compte des investissements, sur une prévision annuelle de recette de 1,2 milliard F CFA, le montant de 444, 3 millions a été recouvré, pour des dépenses mandatées de 213,8 millions, soit un taux de réalisation de 17, 73%.

Le conseil régional, avec des recettes propres de l’ordre de deux millions, dépend quasi exclusivement des subventions et dotations de l’Etat. « Vous constaterez que nous sommes à des taux excessivement faibles de recette alors que les besoins sont énormes. Il y a des années comme ça où l’Etat a beaucoup de contraintes et il est difficile d’atteindre ne serait-ce que la moitié de recouvrement de nos besoins », a fait observer le président Souleymane Koné.

Il a ainsi indiqué, aux membres du conseil, réuni pour la 3ème session ordinaire de l’année, qu’ « au niveau des dépenses, nous essayons d’aller tout doucement pour ne pas nous retrouver à une dette excessive en fin d’année ».

La 3ème session ordinaire du conseil régional a adopté le budget prévisionnel 2021 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 1,8 milliard, contre 2, 1 milliards en 2020, soit une baisse de 13, 6%, correspondant à la somme de 288, 1 millions. Ce budget est consacré à  60, 85% aux investissements. La baisse, selon les services des finances, est consécutive à la non prise en compte des excédents générés par les projets non mandatés en 2020.

Un point aussi des projets conduits par le conseil, lors de la réunion, a fait état de 35 achevés sur un total de 52. Neuf sont en cours d’exécution quand huit n’ont pas encore démarré.

(AIP)

Dans la même catégorie