Infopress Fogo: Formação em iniciação profissional de guias turísticos principia ainda este mês Infopress Santo Antão: Incêndio em armazém destrói 12 motores de bote em Cruzinha Infopress Futebol: Presidente da AFRN-SA acusa clubes de “tentativa de boicote” do arranque das provas Infopress “Vivarte – Escola de Artes” de Pensamento forma nova geração de artistas e trabalha na integração social da comunidade GNA COVID-19 kills 26 people in Bono Region within three months INFORPRESS Malabo acolhe I Cimeira de Negócios da Confederação Empresarial da CPLP GNA Employees urged to join or form associations GNA Bono East Region records 1.2 percent Covid-19 deaths APS INITIATIVE COVAX : LE SÉNÉGAL RÉCEPTIONNE SON PREMIER LOT DE VACCINS GNA Trade Minister-designate hails Ghana-UK Partnership Agreement

La question de la réconciliation nationale à la Une  des quotidiens


  23 Février      12        Politique (15506),

   

Ouagadougou, 23 févr. 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè du mardi  évoquent essentiellement  la question de la réconciliation nationale.

«Processus de réconciliation nationale : Zèph (Surnom de Zéphirin Diabré) et les Emirs déblaient le sahel» affiche, l’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens burkinabè.

Selon le journal, le ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré a reçu en audience, hier lundi, les Emirs du Sahel dans les locaux de son département.

Une rencontre au cours de laquelle les deux parties ont échangé sur le schéma à adopter pour rendre le processus de réconciliation inclusif dans cette partie du pays.

Le même quotidien aborde le même sujet dans sa rubrique politique à travers une interview à lui accordée par un député de l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS, majorité), Edasso Rodrigue  Bayala.

L’article est intitulé : «Edasso Rodrigue Bayala, député de l’UNIR/PS : il faut arrêter d’articuler la réconciliation autour d’une personne».

Pendant l’entretien, M. Bayala député UNIR/PS de la province du Sanguié, parle des  défis qu’il a relevés pour être élu avant de donner son avis sur la réconciliation nationale.

Sur le même sujet, le quotidien privé Le Pays publie la contribution d’un chef coutumier, Issaka Sourwèma, sous le titre : «Réconciliation nationale : voici la recette que propose Issaka Sourwèma».

Pour  M. Sourwèma, aucun type de justice ne devrait être une fin en soi, si l’on veut aller à une véritable réconciliation nationale.

Au chapitre des faits de société, le quotidien public, Sidwaya  fait cas de l’accès à l’énergie via un articule titré «Accès à l’énergie : 5,4 milliards F CFA pour fournir du solaire à des ménages».

Dans cet article, le journal informe que le gouvernement burkinabè et l’Agence française de développement (AFD) ont signé le  lundi 22 février 2021 à Ouagadougou, deux accords de financement de projets et programmes dans le secteur de l’énergie  et de l’éducation. Les accords ont une valeur de 9 milliards de F CFA.

Dans le même registre, le quotidien public donne l’écho des déplacés internes dans l’affiche «Déplacés internes dans le nord : 200 femmes produisent désormais de la pomme de terre».

Le Pays  dénonce  dans sa rubrique ‘’Ombre et Lumière’’  la consommation du chicha par la jeunesse arborant ; «Consommation de la chicha par les jeunes au Burkina : Il y a péril en la demeure».

Dans la même catégorie