ACP La maternité de Mushaba à Kalemie réhabilitée par l’UNFPA ACP Dix-huit nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés samedi au Nord-Est de la RDC ACP Visite du ministre de la Santé au centre de transit de Beni GNA Kpone taxi drivers threaten demonstration over Michel camp Calypso road GNA Police trains church leaders in Cape Coast on security issues GNA Continue to do your best, Public Sector Workers urged ACP Appel à la mobilisation des églises en RDC pour l’éradication de la maladie à virus Ebola ACP La RDC appelée à se pencher sur la formation des ingénieurs pour son émergence ACP La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, à sa descente d’avion à Mbandaka GNA Iduapriem employees donate chairs to FIASEC

La RAM en tête du classement des entreprises africaines les plus connues des journalistes de la presse économique mondiale (étude)


  20 Juillet      45        Economie (24413), Entreprises (1271), Photos (21287),

   

RABAT , 20 juil. 2015 (MAP) – La Royal Air Maroc (RAM) figure en tête du classement des entreprises africaines les plus connues des journalistes de la presse économique mondiale, selon une étude sur le rayonnement des entreprises africaines, rendue publique lundi à Paris.

L’étude, réalisée par le pôle Middle-East Africa de l’Agence de communication « Rumeur Publique » de mai à juin 2015, précise que si l’on se base sur la notoriété spontanée des entreprises africaines auprès des journalistes économiques, à la question pouvez-vous nous citer 5 entreprises africaines que vous connaissez, tout secteur confondu?, la RAM se classe en tête les entreprises les plus mentionnées.
Parmi l’ensemble des entreprises mentionnées, se dégage un classement des secteurs d’activité les plus médiatiques en Afrique à savoir l’aérien, la banque, les télécoms et l’hydrocarbure, ajoute la même source.
Sur les moyens de communication utilisés par les entreprises africaines, à la question « Comment connaissez-vous ces entreprises ? », 55 pc des journalistes interrogés répondent par la publicité, 21 pc par des recherches personnelles, 9 pc par le sponsoring évènementiel, 8 pc par la réception de communiqué et enfin 7 pc par divers outils, précise l’étude.
Ces résultats peuvent s’expliquer par les importants investissements publicitaires de ces sociétés, indiquent les auteurs de l’étude, notant que les secteurs des télécoms, de la banque et du transport aérien restent les premiers investisseurs du marché publicitaire africain.
IH—BI.
BR.

Dans la même catégorie