MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

La RDC peut vaincre le Sida d’ici 2030, affirme le ministre de la Santé


  2 Décembre      24        Santé (14165),

   

Kinshasa, 1er décembre 2022 (ACP).- Le Sida peut être vaincu en RDC d’ici 2030, suivant l’engagement pris aux Nations Unies lors de l’Assemblée générale de 2021 par le Chef de l’Etat,  conformément aux Objectifs du Développement Durable, a affirmé jeudi le ministre de la Santé Dr Jean Jacques Mbungani.
« Dans le contexte de la Couverture Santé Universelle  (CSU) déjà en marche en RDC, si chacun s’investit dans la lutte contre les facteurs de risques et les inégalités sociales, nous allons ensemble vaincre le Sida », a dit le ministre dans son message à la Nation à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida.

« Dans le cadre de la mise en œuvre des Objectifs 95-95-95 d’ici 2030 et dans le contexte de la CSU, il est important qu’en renforçant les services de dépistage du VIH, il faille que l’offre des soins et de traitement incluant les soins différenciés axés sur la qualité des prestations, soit aussi améliorée », a insisté le ministre de la Santé.

Pour le Dr Mbungani, la solidarité mondiale et la responsabilité partagée sont des éléments essentiels  pour éradiquer  le VIH/Sida et la Covid-19 dans le pays.
Il a, à cet effet déclaré : «  Nous lançons un vibrant appel à tous les acteurs engagés dans la riposte au VIH, les autorités politiques, les acteurs de la société civile, du secteur privé et les partenaires au développement, à s’engager plus qu’hier dans un esprit de partenariat pour une riposte efficace et coordonnée de ces maladies ».

Plus de 548.000 personnes infectées par le VIH en RDC

Par ailleurs, le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention a indiqué que plus de 548.000 personnes sont  infectées par le VIH à travers le pays.

«  Il est nécessaire que la mobilisation de tous pour le dépistage du VIH soit assurée pour permettre aux personnes vivant avec cette pandémie et qui s’ignorent, de connaitre leur statut sérologique afin de garantir la prévention de la communauté et leur propre prise en charge », a-t-il soutenu.

Il sied de noter que la RDC a une couverture de 85% des personnes vivant avec le VIH qui connaissent leur statut sérologique, 82% parmi elles sont mises sous ARV et 73% parmi celles qui sont sous traitement ont une charge virale supprimée. Ces résultats montrent  clairement qu’il subsiste encore des obstacles pour l’offre et l’accès au dépistage du VIH en RDC.

La 35ème édition de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, célébrée le 1er décembre de chaque année, est placée  sous le thème international «Poussons pour l’Egalité », et au niveau national, «Main dans la main pour vaincre la stigmatisation et réduire les nouvelles infections à VIH».

Ces thèmes traduisent la nécessité d’étendre l’offre et l’accès aux services de dépistage du VIH et de  traitement en RDC sans laisser certaines couches de la population.

Dans la même catégorie