INFOPRESS Futebol/Santiago Norte: Associação Regional aprova um novo modelo de campeonato INFOPRESS Banco Interatlântico distinguido com três prémios pela revista Global Banking & Finance Review INFOPRESS ANMCV propõe cooperação com Provedor de Justiça para acelerar processo de integração de imigrantes APS LE VOLUME COMMERCIAL ENTRE L’INDE ET LE SÉNÉGAL S’ÉLÈVE À ENVIRON 533,1 MILLIARDS DE FRANCS CFA (AMBASSADEUR) APS DES MÉDIAS PARLENT TOUJOURS DES TRANSFERTS DE BOULAYE DIA ET IDRISSA GANA GUEYE APS COVID-19 : 10 DÉCÈS ET 133 NOUVELLES INFECTIONS LINA Kinjor Residents Protest To Demand Removal Of Mining Firm Manager LINA Six CBOs In Bong County Get TOT Empowerment LINA Education Officer Warns Rigid Action Awaits Schools Over COVID Protocols LINA ELBC Installs Satellite Relay Equipment at Grandcess Radio In Grand Kru

La RDC sera dotée bientôt d’un document de politique agricole durable pour la gestion de ses forets


  11 Décembre      14        Environnement/Eaux/Forêts (2405),

   

Kinshasa, 11 décembre 2020 (ACP).- La République démocratique du Congo (RDC) sera dotée bientôt d’un document de politique agricole durable dans le cadre de la gestion de ses forêts, a appris vendredi ACP de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Après la clôture des travaux d’un atelier de trois jours, soit du 07 au 09 décembre à Kinshasa, sur l’identification des enjeux majeurs et des opportunités agricoles organisées par la FAO, avec le financement du Fond national REDD (FONAREDD).

Les parties prenantes au processus d’élaboration dudit document ont identifié et analysé les enjeux majeurs ainsi que les opportunités agricoles en RDC, où quatre thématiques ont été abordées, à savoir ; les ressources agricoles, la tenure foncière, les forêts, le genre et la législation.

Un premier draft du diagnostic actualisé du secteur agricole congolais a été produit incluant une analyse des atouts, des contraintes et des faiblesses du système agricole actuel ainsi que les recommandations pour une utilisation rationnelle des forêts et la gestion durable de l’agriculture, signale-t-on.

Appel à utilisation de la forêt de manière rationnelle

 

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Evariste Bushabu Bopeming, a appelé à l’utilisation de manière rationnelle de la forêt.

 » En RDC, nous avons la forêt où les gens coupent sans aucune norme. Les paysans qui font l’agriculture, déboisent tous les jours et ne savent pas faire la rotation de culture », a-t-il déclaré.

  1. Bushabu a souligné qu’avec l’appui de la FAO, le projet de gestion durable a été mis en place pour éviter d’être confronté demain à un désert, indiquant que la priorité demeure la formation car, a-t-il dit, il faut plus former les paysans, les agriculteurs et les fermiers afin d’en définir d’autres priorités.

De son coté, le chef du projet gestion durable de l’agriculture à la FAO, Serge Sabi Oleko, a souligné que l’agriculture a été identifiée comme le premier moteur de la déforestation en RDC et le gouvernement a pris l’engagement d’élaborer un document de politique agricole pour une agriculture durable.

Pour lui, il s’agit d’un long processus lancé qui va se poursuivre jusqu’à ce que l’on puisse avoir un document national de politique qui sera validé par le gouvernement.

Cet atelier s’est inscrit dans le cadre du projet » gestion durable de l’agriculture » et a contribué directement à l’atteinte des domaines prioritaires 1 et 3 du cadre de programmation pays (CPP), à savoir:  le renforcement de la gouvernance des secteurs de l’agriculture, de la pêche et élevage, du développement et de l’environnement, la promotion d’une gestion durable de l’environnement, des ressources naturelles ainsi que la mitigation des risques liés aux changements climatiques.

Dans la même catégorie