AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária ACP 197 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de jeudi en RDC ACP Le Président de la République Félix Tshisekedi reçoit les lettres de créance de trois ambassadeurs accrédités en RDC

LA RÉCESSION ÉVITÉE GRÂCE À UNE BONNE PLUVIOMÉTRIE, SELON MACKY SALL


  31 Décembre      19        Economie (10837),

   

Dakar, 31 déc (APS) – Le taux de croissance a drastiquement chuté en 2020, a déploré jeudi le chef de l’Etat, non sans relever que la récession a été évitée grâce à une bonne pluviométrie.

‘’Notre taux de croissance, un des plus robustes de l’Afrique depuis plusieurs années, qui était projeté à 6,8% pour 2020, a drastiquement chuté. Mais nous rendons grâce à Dieu de nous avoir gratifié d’un hivernage pluvieux qui nous évite la récession’’, a dit Macky Sall dans son adresse à la Nation à l’occasion du nouvel an.
Le chef de l’Etat a rappelé qu’à la faveur des prévisions météorologiques qui annonçaient une pluviométrie abondante, il avait porté le budget de la campagne agricole 2020-2021 de 40 à 60 milliards de francs cfa, soit une hausse de 50 %, pour l’achat de matériels et intrants agricoles.
Selon lui, grâce à nos efforts, les récoltes de cette saison ont battu tous les records.
‘’C’est le cas notamment pour les céréales : riz, mil et maïs, avec 3 811 000 tonnes, couvrant ainsi 95% de nos besoins ; et l’arachide, avec 1 826 590 tonnes’’, a-t-il fait part.
Il a relevé qu’en soutien à nos braves paysans, le prix plancher du kilogramme d’arachides a été relevé à 250 fcfa contre 210 fcfa l’année dernière.
Selon Macky Sall, ‘’la campagne de commercialisation connait un franc succès’’.
Il a estimé qu’en même temps, ‘’il faudra assurer l’approvisionnement régulier de l’industrie huilière et la sécurisation des semences’’.
Le chef de l’Etat a annoncé qu’en outre, l’aménagement des Agropoles se poursuit.
‘’Les 443 fermes agricoles Naataange pour les jeunes occupent aujourd’hui plus de 30 500 acteurs ; confortant l’agriculture, ainsi que l’élevage et la pêche, comme sources nourricières et pourvoyeuses d’activités génératrices de revenus’’, a-t-il dit.

Dans la même catégorie